Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
03/05/2017
Ville
Paris
Visuel / Illustration
Deftones paris 0302017 08
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
11/04/2017
Ville
Toulouse
Visuel / Illustration
Suicidal tendencies toulouse 11042017 01
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
15/03/2017
Ville
Toulouse
Visuel / Illustration
Magma toulouse 15032017 09
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Didier Varela
Date
02/03/2017
Ville
Montpellier
Visuel / Illustration
TRUST - Rockstore - 02.03.2017 (8)
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
11/02/2017
Ville
Noisiel
Visuel / Illustration
Cernunnos Pagan Fest
Metal Sickness > Reports > Report : Suicidal Tendencies - Carmaux - 04/08/2013
Suicidal tendencies carmaux 04082013 09
Suicidal Tendencies
Lieu : Carmaux (Xtreme Fest - France)
Date : 04/08/2013
Chroniqueur : JL

Voir la fiche du groupe Suicidal Tendencies

Texte

SUICIDAL TENDENCIES (Main Stage - 00h30-01h45)

Glop Glop Glop

Avec les Toy Dolls, Suicidal Tendencies est le groupe qui aura rameuté le plus de monde du week-end. Comme nous l'ont confié un peu plus tôt dans l'après-midi trois de ses membres, la France est l'un des plus gros marchés pour ST et ça se sent : la foule est compacte et prête à accueillir dans l'allégresse ses héros, dès l'entame du set.
Et ça commence plutôt mal, car dès les premières secondes du concert, Tim Williams se débat avec sa sangle de basse, ce qui met Mike Muir (lui qui s'apprête à faire son entrée sur scène) dans une colère monstre contre ses roadies qui ne règlent pas le problème très vite. Le chanteur voulait taper fort d'entrée de jeu avec le teigneux "You Can't Bring Me Down" mais malheureusement, suite à ce petit incident, l'impact visuel s'en voit quelque peu gâché.
Mais ce n'est pas pour autant que cela freine la marche en avant du groupe dont la présence scénique est vraiment énergique. Une fois n'est pas coutume, Muir a trouvé de nouveaux musiciens affolants de talent pour pallier aux départs de Mike Clark et de Steve Brunner. Le jeune guitariste Nico Santora a la lourde tâche de remplacer celui qu'on pensait irremplaçable sans que cela s'en ressente vraiment. De plus, le remplaçant de Brunner, même s'il parait un poil moins doué, peut se targuer d'assurer en plus les chœurs.
C'est d'ailleurs l'une des grandes nouveautés du Suicidal Tendencies mouture 2013 : tous les musiciens chantent (même l'énorme batteur - au propre comme au figuré - Eric Moore) et ne se privent pas non plus pour prendre la parole. Le frontman n'a plus la primeur des "discours" sur scène, mais lorsque les quelques mots de Tim ne trouvent pas un grand écho dans le public, le chanteur au bandana s'empresse d'intervenir pour que son musicien reçoive l'accueil qu'il mérite.
C'est aussi sans doute pour ça que les fans font preuve d'un soutien indéfectible envers ce groupe plus qu'honnête qui s'apparente à une grande famille.

Toujours dans l'interview que nous avons réalisée avec les trois nouveaux musiciens, ils nous expliquaient qu'ils cherchent à emmener ST à un niveau supérieur. Mission réussie, messieurs ! Le groupe n'a jamais semblé aussi soudé, l'impact visuel est terrible, l'intention est palpable et la maîtrise technique est sans faille.
Ajoutez à ça des perles du style "War Inside My Head", "Possessed To Skate", "Subliminal" ou "I Saw Your Mommy" auprès de nouveautés telles que "Cyco Vision" et son riff imparable et vous obtenez un set… bien trop court !
Le concert a pourtant duré 1h15 mais on ne s'est tellement pas ennuyé à voir les allers-retours incessants d'un Mike Muir toujours aussi infatigable à cinquante ans, que le sentiment de trop peu prédomine presque sur le plaisir qu'on a pu avoir.
Comme si tous les tubes n'avaient pas été joués lorsque le combo demande l'envahissement de la scène sur un dernier "Pledge Your Allegiance". Si ça ce n'est pas la preuve qu'on vient de prendre une grosse raclée, je ne sais pas ce que c'est. La beigne du fest ! (JL)

Setlist :

  • You Can't Bring Me Down
  • Institutionalized
  • Smash It !
  • War Inside My Head
  • Subliminal
  • Who's Afraid ?
  • Possessed to Skate
  • Cyco Vision
  • Slam City
  • I Saw Your Mommy
  • How Will I Laugh Tomorrow
  • Pledge Your Allegiance

» Report général de l'Xtrem Fest 2013

Revenir

Quelle est la somme de 3 et 9?