Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
03/05/2017
Ville
Paris
Visuel / Illustration
Deftones paris 0302017 08
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
11/04/2017
Ville
Toulouse
Visuel / Illustration
Suicidal tendencies toulouse 11042017 01
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
15/03/2017
Ville
Toulouse
Visuel / Illustration
Magma toulouse 15032017 09
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Didier Varela
Date
02/03/2017
Ville
Montpellier
Visuel / Illustration
TRUST - Rockstore - 02.03.2017 (8)
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
11/02/2017
Ville
Noisiel
Visuel / Illustration
Cernunnos Pagan Fest
Metal Sickness > Reports > Report : Sabaton (Toulouse - 18/01/2017)
Sabaton
Sabaton
+ Accept + Twilight Force
Lieu : Toulouse (Le Bikini - France)
Date : 18/01/2017
Chroniqueur : Pierre - Chazo

Voir la fiche du groupe Sabaton

Texte

SABATON - THE LAST TOUR EUROPE 2017

Voilà la première grosse date de cette année 2017 à Toulouse, et quelle date ! En effet, le Bikini a invité en son antre pas moins que la tournée Sabaton / Accept !
Autant dire que la salle était sold-out et que le Bikini était plein comme un routier polonais dans un bar à putes avec de la vodka gratos…

C’est à vingt heures pétantes que les suédois de Twilight Force ont ouvert le bal (alors même qu’une bonne partie du public faisait encore la queue dehors). Mais qu’importe, il y a déjà du monde devant la scène et le groupe– adoubé par Joakim Brodén de Sabaton qui a participé sur deux titres des deux albums du groupe –balance sans hésiter son power metal symphonique teinté d’un univers heroïc fantasy à la sauce Tolkien (les mecs sont déguisés en elfes et en hobbits…).
Bref, c’est visuellement rigolo, ça joue plutôt bien mais c’est vite redondant et bourré de clichés, malgré toute la bonne volonté que met Twilight Force pour faire bouger les choses.
Coincé entre l’imposante batterie-tank de Sabaton et la non moins imposante batteuse d’Accept, le groupe n’a pas trop la place d’occuper la scène (d’ailleurs tout le monde joue en ligne) mais la bonne humeur est belle et bien présente, si bien que le chanteur hobbit Chrileon n’aura pas de mal à capter l’attention de l’audience qui rentrera facilement dans l’univers de ces petits elfes qui font du power metal mélodique.
Après une demi-heure de set, les suédois quitteront la scène sous des applaudissements fournis et avec la satisfaction du devoir accompli. Une chose est sûre : le public toulousain de ce soir est accueillant et particulièrement bon enfant ! Ça sent la bonne soirée, ça…

Trente minutes plus tard. Changement de décor : c’est au tour d’Accept de débouler sur scène. Autant dire que les allemands étaient attendus par toute une horde de fans et que tout le Bikini s’est levé comme un seul homme dès les premières notes de "Stampede". Et même si le groupe est déjà passé l’année dernière (en compagnie de SkidRow), il draine une énorme fan base qui fait bien plaisir à voir.


Accept / © Chazo 2017 http://www.photo-concert.fr/

Comme à son habitude c’est le tandem Wolf Hoffmann (guitare) / Peter Baltes (basse) qui fait le show en rivalisant de poses devant les photographes, tandis que le chanteur Mark Tornillo reste lui, un peu en retrait, notamment en début de show où l’homme s’éclipsait parfois pendant les solos.
Cependant, le vocaliste est solide et nous gratifiera d’une belle prestation ce soir, même si les joutes verbales pro Tornillo / pro Udo se font entendre ici et là dans l’assemblée à la fin des vieux morceaux comme "Restless And Wild", "London Leatherboys" ou "Metal Heart"…
Comme on a pu l’entendre sur le récent DVD / CD Live "Restless And Live" sorti chez Nuclear Blast, le Accept nouvelle mouture semble de plus en plus vouloir s’éloigner des vieux standards de l’époque sur sa tournée (à l’inverse d’Udo Dirkschneider qui lui, fait des dates en ne jouant que les vieux titres d’Accept…) en mettant la priorité sur les titres les plus récents issus des trois derniers albums ("Blood Nation", "Stalingrad", "Blind Rage").
On sent que les allemands ont la volonté d’aller de l’avant…Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça marche plutôt bien car les nouveaux morceaux sont bien accueillis par le public qui reprendra d’ailleurs à l’unisson les chœurs de "Stalingrad".
Accept aura bien sûr la bonne idée de placer dans sa setlist habillement les hits d’antan à la manière du classique "Metal Heart" ou "Princess Of The Dawn" et terminera même son set après pile-poil une heure de gros heavy metal par un "BallsTo The Wall" mémorable !
On attend donc avec impatience le prochain album de la bande à Wolf qui sortira courant 2017...


Accept / © Chazo 2017 http://www.photo-concert.fr/

Après une rapide bouffée d’air (trèèèèèèèèèès) frais, tout le monde se presse devant la scène ou à l’étage du Bikini pour la venue de Sabaton.
Très vite, la scène se met aux couleurs des Suédois et dévoile enfin la tant attendue batterie-tank du groupe avec les intros "You're In The Army Now" et "The March To War" sur lesquelles viendront des démineurs : ça y est, la guerre est déclarée !

Comme à leur habitude les guerriers de Sabaton rentrent en scène à fond de cale sur le terrible "Ghost Division" histoire de mettre tout le monde d'accord. Encore une fois, le groupe emmené par l'excellent Joakim Brodén semble à forme et prêt à en découdre avec le public toulousain déjà tout acquis à sa cause (qui enverra même des cadeaux à son leader…). Il faut dire aussi que Sabaton n'a jamais été meilleur que sur scène et cette fois encore, il ne va pas faillir à sa réputation.
Qui plus est, les Suédois assument complètement le côté entertainment de leur set (ou plutôt de leur spectacle), car on aura droit en plus d'un décor aux petits oignons et d'un écran vidéo de la mort, à des mises en scène qui font toujours mouche comme l'arrivée de guerriers spartiates sur le morceau "Sparta" (Joakim Brodén portera pour l'occasion un bien joli casque de spartiate) et certaines un peu plus poussives comme le morceau acoustique "The Final Solution" un tantinet chiant.


Sabaton / © Chazo 2017 http://www.photo-concert.fr/

Bref, même s'il est clair que Sabaton en fait des caisses, il n'en reste pas moins que le concert est parfaitement maîtrisé et que Joakim est un excellent frontman qui prend toute la place sur la scène, souvent au détriment du reste de la bande qui fait figure de faire valoir, même si ça joue carrément bien.
Encore une fois, l'homme sera vocalement irréprochable (notamment sur les très bons "Winged Hussars", "Carolux Rex" ou "The Lion From The North") et sa communication omniprésente avec le public toulousain fait que Sabaton remporte tous les suffrages ("Resist And Bite", "The Lost Battalion" ou le final "To Hell And Back" sur lequel l'audience du Bikini chantera le refrain à gorge(s) déployée(s). Il n'y a pas à dire, Sabaton est fort… très fort ! Il a encore gagné la guerre…

Pour la petite histoire, le groupe fêtera sur scène l'anniversaire du batteur Hannes Van Dahl qui se prendra une tarte à la crème en pleine gueule envoyé par sa meuf Floor Jansen de Nightwish (la bougresse est enceinte d'ailleurs…)


Sabaton / © Chazo 2017 http://www.photo-concert.fr/

Malgré le froid polaire qui s’est installé à Toulouse, le public s’est déplacé en masse pour ce concert haut en couleur porté par les puissants Sabaton et Accept. Autant dire que la température est vite montée dans l’enceinte du Bikini ! On s’est tous réchauffé les uns contre les autres devant un excellent concert... la prochaine fois on sera tout nu, d’accord ?

Un grand merci à Antoine et à toute l’équipe de Bikini pour cette soirée ainsi qu'à Chazo pour les jolies photos. Allez faire un tour sur son site : http://www.photo-concert.fr/


Setlist Sabaton

  • In the Army Now (Intro)
  • The March to War (Intro)
  • Ghost Division
  • Sparta
  • Blood of Bannockburn
  • Swedish Pagans
  • Carolus Rex
  • The Last Stand
  • Far from the Fame
  • Winged Hussars
  • The Final Solution
  • Resist and Bite
  • Night Witches
  • The Lion From the North
  • The Lost Battalion
  • Union (Slopes of St. Benedict)
    ----------
  • Primo Victoria
  • Shiroyama
  • To Hell and Back

Setlist Accept

  • Intro
  • Stampede
  • Stalingrad
  • Restless and Wild
  • London Leatherboys
  • Final Journey
  • Princess of the Dawn
  • Fast as a Shark
  • Metal Heart
  • Teutonic Terror
  • Balls to the Wall

Setlist Twilight Force

  • Battle of Arcane Might
  • To the Stars
  • Riders of the Dawn
  • Flight of the Sapphire Dragon
  • Gates of Glory
  • The Power of the Ancient Force

Revenir

Quelle est la somme de 2 et 6?