Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
15/03/2017
Ville
Toulouse
Visuel / Illustration
Magma toulouse 15032017 09
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Didier Varela
Date
02/03/2017
Ville
Montpellier
Visuel / Illustration
TRUST - Rockstore - 02.03.2017 (8)
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
11/02/2017
Ville
Noisiel
Visuel / Illustration
Cernunnos Pagan Fest
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Sepultura
Date
26/02/2017
Ville
Paris
Visuel / Illustration
Kreator motocultor 15082014 03
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Svart Crown
Date
23/02/2017
Ville
Paris
Visuel / Illustration
Benighted murder toulouse 26012016 08
Metal Sickness > Reports > Report : Gojira - Lyon - 30/01/2017
Gojira lyon 30012017-05
Gojira
+ Nostromo
Lieu : Lyon (Transbordeur - France)
Date : 30/01/2017
Chroniqueur : Arnal

Voir la fiche du groupe Gojira

Texte

GOJIRA - THE MAGMA TOUR 2017

C’est un sold out pour cette soirée lyonnaise en compagnie Gojira (comme ça été le cas sur de nombreuses autres dates) et cela ne se voit pas forcément au premier abord. Une fois entré dans le Transbordeur, il y a effectivement du monde, mais pas plus que pour d’autres groupes…

Leur réactivation récente tient du miracle, ce sont les cultissimes Nostromo qui ouvrent le bal ce soir, et ce à la demande expresse de Gojira sur toutES les dates de ce "Magma Tour".
Les onze ans d’absence du combo genevois n’ont en rien émoussé l’intensité ni l’énergie qui ont fait la réputation du groupe, car en live, c’est l’apocalypse. Pas de fioriture, le groupe va balancer pendant quarante-cinq minutes son post hardcore à la gueule du public lyonnais, complètement immobile car attentif à tout ce qui se passe sur scène, et notamment aux va et vient du chanteur Javier.

Nostromo
Nostromo - Arnal © Metal Sickness 2017

Les lumières se rallument et effectivement, je réalise alors que le concert était bien sold out : impossible d'évoluer entre la scène et les gradins tellement la foule est compacte ce soir !

De nombreuses personnes étaient là  uniquement pour les Suisses, on a donc la curieuse impression,  lorsque Gojira monte sur scène, que le plat principal est déjà passé.  Sensation renforcée par le curieux choix de débuter leur set avec "Only Pain", tiré du dernier album, et pas vraiment taillé pour ouvrir un concert. Bref, du coup on ne rentre pas dans le concert immédiatement.
Heureusement pour nous, la suite de la setlist corrigera le tir puisque "The Heaviest Matter Of The Universe" lui emboitera le pas, pour le grand plaisir du bourrin que je suis.

Gojira
Gojira - Arnal © Metal Sickness 2017

Chaque nouvelle tournée est l'occasion pour Gojira de développer l'aspect visuel de ses concerts, et à l'instar de Meshuggah sur sa dernière tournée, le show qui nous est proposé ce soir forme un tout cohérent entre l'image et le son (parfait, hormis les guitares un peu trop criardes). Les projections sont en effet sublimes, et donnent à chaque morceau une texture propre, de ce coté là c'est une réussite indéniable.
Le revers de la médaille est que la prestation des Landais semble être réglée au pied à coulisse, ne tolérant que peu de variations par rapport à ce qui est établi, rendant du coup le show très propre, toujours metal, mais plus vraiment "défouraille" comme le groupe aime à  se qualifier.

Gojira
Gojira - Arnal © Metal Sickness 2017

Il y aura quand même d'excellent moments, comme cette version remaniée de "Terra Inc." enchainée avec le brutal "Wisdom Comes", où cette version tellurique de "Vacuity" (c'est moi où ce morceau est de plus en plus heavy avec le temps ?)

Individuellement pourtant c'est toujours un sans faute, Mario impérial à la batterie, Christian Andreux discret mais efficace, Jean-Michel Labadie monté sur ressort, et Joe Duplantier étonnamment jovial, détendu et plutôt blagueur, communiquant plus que d'habitude avec son public, notamment en exprimant sa joie de tourner avec Nostromo.

Gojira
Gojira - Arnal © Metal Sickness 2017

Au final, et même si Gojira a quelque peu lissé son propos par certains aspects, quel putain de plaisir d'avoir été le témoin de l'évolution de ce groupe au fil des années (j'ai dû assister aux concerts une bonne quinzaine de fois), pour les voir aujourd'hui jouer dans de telles conditions scéniques.

Gojira
Gojira - Arnal © Metal Sickness 2017

Setlist Gojira

  • Only Pain
  • The Heaviest Matter of the Universe
  • Silvera
  • Stranded
  • Flying Whales
  • The Cell
  • Backbone
  • Terra Inc.
  • Wisdom Comes
  • Drum Solo
  • The Shooting Star
  • Toxic Garbage Island
  • Pray
    ---------- 
  • Oroborus
  • Vacuity

Revenir

Veuillez additionner 3 et 5.