Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
03/05/2017
Ville
Paris
Visuel / Illustration
Deftones paris 0302017 08
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
11/04/2017
Ville
Toulouse
Visuel / Illustration
Suicidal tendencies toulouse 11042017 01
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
15/03/2017
Ville
Toulouse
Visuel / Illustration
Magma toulouse 15032017 09
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Didier Varela
Date
02/03/2017
Ville
Montpellier
Visuel / Illustration
TRUST - Rockstore - 02.03.2017 (8)
Groupe de tête d'affiche
Groupe de première partie n°1
Date
11/02/2017
Ville
Noisiel
Visuel / Illustration
Cernunnos Pagan Fest
Metal Sickness > Reports > Report : Devin Townsend - Marseille - 05/02/2017
Devin townsend marseille 05022017 22
Devin Townsend
+ Between The Buried And Me + Leprous
Lieu : Marseille (Le Moulin - France)
Date : 05/02/2017
Chroniqueur : Mlle S

Voir la fiche du groupe Devin Townsend

Texte

DEVIN TOWNSEND TOUR 2017

Pour Devin Townsend au Moulin, il y a avait "tellement" tous les copains, qu'on aurait dit un apéro géant où  le papa de Ziltoid jouait pour nous. C'était comme un noël du dimanche soir entre metalleux amoureux de la musique ! Mais ce soir c'est principalement pour partager "Transcendence" avec nous que cet ovni génial est là.
La grande salle est pleine à craquer et ça fait plaisir que le public sudiste ce soit bougé, ce qui n'est pas toujours le cas. Plaisir pour l'artiste bien sûr, mais aussi pour la salle et l'orga qui se démènent et prennent des risques pour nous faire profiter de belles affiches.

Ce sont donc les Norvégiens de Leprous qui ouvrent ce plateau.
Du prog' of course et me concernant, je les découvre ce soir. Un vrai show investi, une identité marquée et un son qui sert bien leur style. Les lights sont choisies pour appuyer cette ambiance sombre et décalée. Un peu trop peut-être car il faut avouer qu'aussi bien dans le pit que dans le public, on s'en prend plein les mirettes et parfois ça attaque un peu l'œil. Entre noir presque total et flash irradiant, c'est un peu la guerre. Des mélodies intéressantes, un niveau technique indéniable, mais j'avoue que bien que qualitatif, leur univers est peut-être un peu trop sombre voire ésotérique pour moi...

Between The Burried And Me assure la suite de cette soirée. Les lights sont moins dures mais reste un poil agressives par moments. Par ailleurs, on a toujours du mal à les distinguer sur scène. Les compos, toujours prog, sont plus accessibles, plus marquées par l'école américaine, on sent la différence.
Découvrant également cette formation, je dois dire que le placement scénique quasi identique à  celui de Leprous (le groupe en ligne au  devant de la scène avec un clavier pour les deux) ne leur permet pas, à mon sens,  de se démarquer visuellement. C'est un peu dommage. Au-delà de ça, ils déroulent un show maîtrisé et agréable, bien qu'un peu trop pointu. J'affectionne plus le prog' qui me fait voyager à l'instar de Dream et de Devin, j'accroche moins avec ce type de prog presque élitiste dans son approche.

Il est toujours difficile de donner un avis autre que subjectif sur du prog qui présente un réel univers avec une vraie technicité, mais aussi bien pour les Norvégiens que pour les Américains, une musicalité et une vision vraiment différente de celle de Devin. Ce dernier proposant des compos plus variées, plus heavy et plus modernes en termes de sonorités, loin en effet des premiers Strapping Young Lad.

LeprousLeprous © Metal Sickness 2017

Changement de décors avec Mr Devin très en voix ce soir ! Changement de lights et de placement scénique également, bref le Canadien se réapproprie l'espace pour nous embarquer dans cet univers qu'il a créé au fil des années.
Que dire ? On sent une réelle cohésion et complicité entre les membres du groupe. J'ai été impressionnée par cette aisance avec laquelle ils déroulent un show te faisant oublier tout le travail et la technique que ça demande. À noter le changement de guitare pour quelques titres en milieu de set. Un monstre noir fuselé comme un avion de chasse avec des leds rouges et bleues dont certaines rouges traçaient un faisceau laser. Une guitare concept sur mesure qui à même laissait échapper de la fumée !

Devin TownsendDevin Townsend © Metal Sickness 2017

Généreux, profond et très proche de son public, Devin nous a régalé. La Setlist me semble être la même qu'à Bordeaux, ne connaissant pas tous les titres par cœur, je ferai confiance à mon collégue Ixé, sur qui je copie de façon éhontée.
Des morceaux variés passant de l'onirique au metal plus agressif, avec même un titre acoustique pendant le rappel, toujours sublimés par son interprétation. Le public est conquis et ravi, c'est encore une fois un moment unique  que nous offre Devin et sa team.

Merci au Moulin et à Adrien, ainsi qu'à Virgil et à Trendkill pour cette excellente soirée sans oublier Base Prod.

Revenir

Veuillez additionner 6 et 1.