Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Groupe
Visuel/Illustration
Sepultura interview
Groupe
Visuel/Illustration
Psykup ju milka 2 2
Groupe
Visuel/Illustration
Weeks jeremy cantin gaucher
Visuel/Illustration
While-She-Sleeps-20121
Groupe
Visuel/Illustration
Bad chickens
Groupe
Visuel/Illustration
Blues pills dorian sorriaux
Metal Sickness > Interviews > Interview du groupe de métal Place-id le 23/08/2004
Place id
Place-id
Propos tenus par Vincent (chant,guitare)
Interview réalisée par mail
Date : 23/08/2004
Chroniqueur : Mr Zède

Voir la fiche du groupe Place-id

Introduction
C'est en 2000 que se sont réunis Fabien (basse), Vincent (chant/guitare) et Pascal (Batterie) pour constituer le groupe Place-id (à prononcer placid). Tous les 3 résidents dans l'aire toulonnaise, ces amis de longues dates issus de formations musicales différentes se rassemblent autour de multiples influences à dominante rock, pop et métal. Après une longue série de concerts dans la région PACA, ils enregistrent début 2003 au théâtre Galli de Sanary un maxi CD autoproduit intitulé "Vers L'Intérieur..." avec Luc Derhi aux manettes.
Texte

Peux-tu nous dire quelques mots sur le line-up et l'histoire du goupe ?

Le groupe Place-id est né en 2000 sur l'aire toulonnaise. Il y a Fabien à la basse, Pascal à la batterie et moi même (Vincent) au chant/guitare.
On s'est réuni autour de valeurs qui nous sont chères : amitié, simplicité, originalité !
On a en moyenne d'age 25 ans.

Pourquoi avoir choisi de s'appeler Place-Id ?

Le "id" est chez l'homme est une partie dans le cerveau qui représente l'agressivité.
C'est un petit jeu de mot avec placide qui veut dire calme, tranquille.
Ce nom représente un peu notre musique. on passe facilement du calme au violent !

Quelles sont vos influences musicales ?

Elles sont multiples. On aime tout ce qui est simple et Roots. Nirvana reste un modèle du genre !
Perso je suis très rock anglais, Pascal peut écouter des groupes très violents comme très calmes et Fabien écoute réellement de tout.
On est très ouverts (Trip-hop, pop, rock, métal, electro, classique...)
Pour exemple, les 2 derniers groupes qu'on ait vu en live sont The Cure et M.
Les concerts qui nous restent en tête sont ceux de Will Haven, Deftones, Muse, Rage against The Machine...

Comment se passe la compo de votre album à venir ?

On est en plein dedans !!! Pour composer on a besoin de se mettre dans une bulle, donc on se coupe du monde. On a notre propre local de répétition et on y va tous les jours. On cherche des pistes et on jette aussi très vite.
On compose à 3. Il faut qu'on soit chacun à 100%.
A l'heure actuelle on peut dire qu'on est en phase finale de création. il reste après à travailler les morceaux techniquement puis faire une préprod, réarranger et enfin enregistrer.
Il reste encore 2 à 3 mois de travail. On pense entrer en studio d'ici décembre.

Penses-tu que le fait de chanter en Français amène un plus ?

C'est possible mais on ne s'est pas posé la question. Mon niveau en anglais est trop faible, mais c'est une langue très intéressante à travailler.
Le francais est une belle langue mais il faut faire attention au choix des mots, ça peut très vite sonner ridicule. C'est un gros travail phonétique.
On ne peut pas parler de n'importe quoi... Nos textes restent plutôt basés sur des émotions, des sensations ou des états d'âme.

Quelle sont vos sources d'inspiration ?

C'est d'abord un vécu, un quotidien de chacun. Que ce soit une joie, une peine, une souffrance, une réflexion personnelle. On a la chance de pouvoir extérioriser tout ça avec la musique.
Après c'est vrai que la composition c'est un mystère !
Tu peux rester des semaines sans arriver à composer. Mais il suffit que tu sortes un soir, que tu discutes bien avec une personne, que tu vois un film ou que t'écoutes un disque et t'as un déclic. Tu sors un morceau en 1/2 heure. C'est incompréhensible. Tu ne maitrises rien !

Votre EP "Vers l'intérieur" est sorti récemment, comment s'est passé l'enregistrement ?

Pour ce premier CD maxi nous avons travailler pendant 4 mois non stop jusqu'à fin 2002. au final on a enregistré avec Luc Derhi (Fischer, Kubrik...) qui nous a apporté sa grande expérience.
L'enregistrement a duré 3 jours pour les instruments. Le chant et le mix ont été enregistré un peu plus tard. C'était début 2003. Le CD a mis 1 an pour sortir dans les bacs.

Avez vous eu des echos de cet Ep ? Sont-ils positifs ?

En fait, c'est allé au delà de nos espérances.
Avec cet Ep nous avons trouvé un tourneur manager, nous avons fait une tournée francaise de plus de 20 dates avec l'excellent groupe Feverish et nous sommes en contrat de licence avec Musicast.
Le titre "Divine" a était diffusé dans des samplers de magazines d'envergure nationale.
Nous sommes très heureux de ce qui nous est arrivé en 1 an. C'est très positif pour l'avenir.

A l'écoute de votre album, bien que ce soit un peu réducteur on ne sait pas dans quel genre musical vous classer, comment définiriez vous votre musique (bien que l'ombre de Deftones plane au dessus de l'EP) ?

Tu as tout à fait raison au sujet de Deftones. On ressent fortement l'influence. C'est le principal reproche qu'on nous fait.
Il faut bien comprendre que ces morceaux ont maintenant 2 ans. Place-id a évolué et ce maxi ne nous représente plus vraiment.
Malgré tout on ne renie rien de ces morceaux. C'est un bon premier maxi mais il manque cruellement de maturité et d'identité.
L'album sera plus abouti, plus creusé, plus Place-id !!!
Concernant le genre musical on ne refuse aucune étiquette. On nous situe souvent entre néo, rock, métal et pop. Je pense que c'est une bonne définition !

Avez vous eu des contacts avec des labels ?

Pour l'instant on est sous contrat avec Musicast. ça fait plaisir que des labels indépendants fassent leur trou en france.
Ils permettent à de jeunes groupes d'émerger. Par exemple ils ont révélé Eths. Ils ont le courage de miser sur de nouvelles sonorités.
Heureusement qu'ils existent...
En ce qui concerne la sortie de l'album, nous verrons en temps voulu s!

Comment s'est passé votre tournée avec les différents groupes que vous avez rencontrés ?

On a eu la chance de tourner avec Feverish. Ces mecs là sont excellents. Pour nous c'est un des plus grands espoirs de la scène métal/rock francaise.
On adore ce qu'ils font artistiquement, sur scène ils sont impressionnants, leur 2ème album va être énorme. Nous avons croisé pas mal d'autres groupes. Finalement, dans ce milieu peu de groupes se prennent la tête. Tout se passe toujours très bien.
Quant au public il est de plus en plus nombreux. Le bilan est plus que positif.

Quelle a été votre meilleur souvnir ? Le pire ?

Je vais donner ma propre anecdote !
je crois que j'ai eu le pire et le meilleur dans la même soirée !
C'était une dates à Nice avec Aqme et Feverish. On a fait les balances, tout était nickel. A 20h15 on monte sur scène, noir dans la salle, environ 800 personnes.
Au premier accord que j'ai laché le son était ignoble. Je suis allé voir mon ampli. Tout était déreglé ! Quelqu'un s'est amusé à tout dérégler avant qu'on monte sur scène. J'ai du tout refaire en 5 secondes sous pression. Finalement malgré ce début difficile, la date a été un excellent souvenir.

Que pensez vous de la scène métal Française ?

Je pense que certains groupes bénéficiant actuellement d'une médiatisation importante sont pauvres artistiquement !
Aujourd'hui les groupes qui tentent quelque chose, qui proposent une musique différente, un concept intéressant ne sont pas récompensés.
D'une manière générale et tous styles confondus, il y a en France une foule de groupes talentueux qui mériteraient plus d'intérêt de la part des médias, des maisons de disque...

Quels sont vos projets ? Des dates pour bientôt ?

Déjà, on aimerait enregistrer l'album d'ici la fin de l'année. Au niveau des dates on va recommencer à jouer d'ici Novembre. Je pense qu'une tournée sera organisée en début d'année prochaine avec la sortie de l'album.

En tant qu'artistes quel serait votre futur idéal ?

Déjà faire un album dont on soit fiers ! On adore les disques qui ont quelque chose d'intemporel. Aujourd'hui tu écoutes un CD de Nirvana ou des Beatles et tu prends une claque. Sans se comparer à ces grands, on aimerait faire un disque qui dure !
Et puis, un jour peut être essayer de vivre de notre musique !!!

Le mot de la fin ?

Ben déjà, Merci pour ton initiative. C'est tout ce vivier culturel, associatif, indépendant qui permet de faire émerger des groupes comme nous ou d'autres !
Place-id est avant tout une aventure humaine et on en serait pas là sans le soutien de nombreuses personnes, associations, groupes, amis...
Et on donne rendez vous à tout le monde sur les routes dans quelques mois !!! Ou sur www.place-id.com. Merci à tous !

Au fait... qui est ce bébé sur la pochette de l'EP ?

C'est Léo, le petit filleul de la photographe ! On les embrasse très fort tous les deux...

Merci à Vincent (Place-Id)

Revenir

Veuillez calculer 1 plus 9.