Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Groupe
Visuel/Illustration
Sepultura interview
Groupe
Visuel/Illustration
Psykup ju milka 2 2
Groupe
Visuel/Illustration
Weeks jeremy cantin gaucher
Groupe
Visuel/Illustration
Solenoid
Groupe
Visuel/Illustration
Crom
Groupe
Visuel/Illustration
Crom
Metal Sickness > Interviews > Interview du groupe de metal Fleshgod Apocalypse le 05/09/2013
Fleshgod apocalypse
Fleshgod Apocalypse
Propos tenus par Cristiano Trionfera (Guitare, Chant)
Interview réalisée par mail
Date : 14/09/2013
Chroniqueur : Slaytanic

Voir la fiche du groupe Fleshgod Apocalypse

Introduction

Alors en tournée aux Etats-Unis en soutien de Wintersun, Cristiano Trionfera a accepté de parler un peu du nouveau bébé de Fleshgod Apocalypse qui est sorti en août dernier, "Labyrinth".

Texte

Version française / French Version Version française / Go to English version 

Tout d’abord, comment sont les retours que vous avez au sujet de "Labyrinth" ?

Incroyablement bons ! On reçoit de très bons retours à tous les niveaux et on ne pourrait pas en être plus content.

Peux-tu nous parler du concept ? Pourquoi avoir choisi cette partie de la mythologie grecque ?

Nous voulions construire une métaphore de la condition humaine et de l'existence. Ce mythe est parfait pour décrire ce que nous vivons. Le labyrinthe est un symbole de notre chemin intérieur, tellement tordu et complexe. Le minotaure est une métaphore de notre peur, la bête que nous avons au fond de nous-même, à laquelle nous devons faire face et nous battre, afin d'être en mesure d'atteindre la sortie en tant que vainqueur pour conquérir notre place dans ce monde.

Un lien avec votre récente tournée avec Septic Flesh ?

Non, notre tournée avec eux a été une source d’inspiration pour tout un tas de choses et nous avons trouvé en eux non seulement un groupe incroyable et une inspiration musicale (que nous connaissions déjà) mais aussi des gars excellents et de très bons amis, mais rien à voir avec l’album.

Comment se sont passés la composition et l’enregistrement de "Labyrinth" ? Où était-ce ? Qui en avait la charge ?

L’écriture et le processus d’enregistrement ont tous deux été faits sous pression et on a dépensé beaucoup d’énergie à chacune de ces étapes. Francesco Paoli et Francesco Ferrini ont pris en main l’écriture des parties musicales et, une fois que les chansons étaient prêtes, on a commencé l’enregistrement des instruments. L’enregistrement de l’album fut fait entre Perouse et Rome au 16th Cellar Studio avec Stefano "Saul" Morabito, producteur avec lequel nous avons travaillé sur chacun de nos disques. Le mix et le mastering ont été fait par Stefano Morabito et nous à Rome au même studio.

Un mot concernant ce magnifique artwork. Colin Marks l’a réalisé. Quel fut ton ressenti quand tu l’as vu la première fois ?

On avait une idée spécifique de ce à quoi devait ressembler l’artwork et on a essayé de travailler cela avec Colin vu que nous savions qu’il était parfait pour faire ce genre de concept. Il a fait un énorme travail et quand on l’a vu pour la première fois, on s’est dit qu’on avait eu ce que nous voulions et même plus. Il nous a vraiment épatés.

Dans "Labyrinth", le fait est que Veronica chante plus que sur "Agony". Serait-elle en train de devenir un membre permanent de Fleshgod Apocalypse ? Paolo, quant à lui, ne chante pas autant que sur l’album précédent. Etait-ce pour préserver un certain équilibre dans les différentes lignes de chants de ce nouvel album ?

Nous voulions que l'album couvre un spectre plus large d‘un point de vue musical. En plus, le concept nécessite plus d’interactions entre les personnages que par le passé. Veronica fait un excellent travail sur les chansons et ça ne pouvait pas être plus juste tel que nous l’avions imaginé. Elle n'est pas un membre permanent du groupe, mais nous avons commencé à l'emmener en tournée avec nous, alors nous pouvons l’ajouter au show pour que les chansons soient interprétées de la meilleure manière.

Fleshgod Apocalypse - Labyrinth

Nous voulions construire une métaphore de la condition humaine et de l'existence - Cristiano Trionfera

Concernant la musique, comment avez-vous travaillé dessus de manière à élever le niveau côté symphonie ? Francesco m’a également confié que vous aviez fait appel à quelques invités, peux-tu nous les présenter ?

Comme je te le disais, on a beaucoup utilisé Veronica. Mais, pour faire en sorte que l’album sonne plus profond et complet, on a fait appel à quelques invités. Marco Sensi a enregistré "Prologue", le titre à la guitare sèche, Riccardo Perugini a enregistré quelques parties de caisses claires et Luca Moretti a fait le solo de violoncelle sur "Epilogue". Tous sont d’excellents musiciens et instrumentistes.

Sur le titre "Minotaur – The Wrath Of Poseidon", j’ai eu l’impression d’entendre "Requiem – Lacrymosa" de Mozart sur le refrain. Ai-je raison ? Y aurait-il d’autres extraits de musique classique cachés dans l’album ou alors est-ce que toutes les parties classiques ont été composées par Francesco Ferrini ?

En fait, toutes les parties musicales ont été composées par les deux Francesco. Si tu entends de telles choses dans l’album, c’est sûrement parce que ça fait partie de nos influences mais nous n’avons jamais utilisé de morceaux d’autres artistes.

Les titres qui composent ce nouvel album semblent plus complexes que sur "Agony". Es-tu d’accord avec ça ? Etait-ce une volonté particulière de votre part d’agir de la sorte ?

Je suis d’accord mais, en même temps, "Labyrinth" te propose des mélodies plus faciles et l'ensemble est plus vif selon moi. La complexité vient des harmonies utilisées et du concept lui-même qui sont plus développés et plus profonds certainement.

Concernant les paroles et les parties chantées, j’y ai vu comme une sorte de pièce de théâtre avec ses personnages, ses tirades et une espèce de ligne conductrice qui fait de "Labyrinth" une sorte de scenario. Lorgnez-vous sur le metal progressif en y mêlant en plus death et symphonique ?

Je ne dirais pas que nous allons vers de la musique progressive. En fait, la façon dont nous avons pensé notre affaire est plutôt éloignée du prog mais, en tout cas, la description de l’ensemble du scénario est quelque chose que nous avons recherché et auquel nous avons apporté le plus grand soin.

Vous étiez en tournée en Amérique du Nord. Comment était-ce ? Y a-t-il une date plus marquante qu’une autre ou une déception dans ce tour avec Wintersun ?

C’est excellent ! ça se passe bien et on s’entend bien avec tout le monde.
New York City fut formidable, Chicago magnifique.  Actuellement, la majeure partie de la tournée s’est vraiment bien déroulée et il n’y a pas de déception jusqu’à présent. Je suppose que c’est un tour chanceux. (rires)

Après cette tournée, quel est le planning jusqu’à la fin de l’année ?

On va se concentrer sur de nouvelles choses. On travaille sur plusieurs trucs en ce moment qui seront révélés prochainement. Dans le même temps, on jouera sur plusieurs festivals et peut-être qu’on aura quelques dates en Europe.

Fleshgod Apocalypse

"Labyrinth" te propose des mélodies plus faciles - Cristiano Trionfera

Vous allez être en tournée ave Kataklysm et Krisiun en janvier. Peut-on s’attendre à la participation de Veronica ?

On fait tout ce qui possible pour cela. Parfois, il n’est pas simple de partir en tournée avec un grand nombre de personnes mais nous le ferons si tout va bien.

En parlant de ça, comment fut l’accueil du public nord-américain que ce soit sa présence comme pour les nouvelles compos ?

Nickel ! On a déjà réussi à faire participer le public sur les nouvelles chansons et les faire mosher comme des dingues. Que demander de mieux ?!

Trois albums et Fleshgod Apocalypse est déjà considéré comme une référence dans l’univers du death metal. A vos débuts, tu imaginais ça ? Que ressens-tu par rapport à ça ?

Pas vraiment. Je ne peux pas dire que je m’y attendais mais c’est ce pour quoi nous avons travaillé ces cinq dernières années et entendre de telles choses me rend heureux et fier.

Une tournée avec des groupes italiens serait-elle possible (avec des groupes comme Natron, Fomento ou Hour  Of Penance) ? Le death metal a le vent en poupe dans ton pays, saurais-tu dire pourquoi ?

On aimerait vraiment tourner avec ces groupes et d’autres aussi comme Eyeconoclast par exemple. On peut constater que le death metal en Italie est bien fait et on espère de voir encore de bons groupes monter sur les scènes à travers le monde avec des groupes de notre pays !

Ici est l’endroit où tu as carte blanche pour nous dire tout ce que tu souhaites (spécialement si j’ai oublié de te demander une chose en particulier).

Je suis sur la fin de la tournée américaine donc, mec, si j’ai un truc à dire, ce serait : j’ai besoin de bouffe italienne et de mon lit haha !

Un message pour les lecteurs de Metal Sickness ?

Les gars, continuez de vivre, de supporter la bonne musique et prenez du plaisir durant les shows ! On se reverra très bientôt !

English Version / Version anglaise English Version / Aller à la version française

First of all, how are the feedbacks concerning "Labyrinth" ?

Incredibly good! We're getting great feedbacks on every aspect of it and we can't be happier about it.

Could you explain us the concept ? Why did you chose this part of Greek mythology ?

We wanted to build up a metaphor of the human condition and existence. This myth is perfect to describe what we go through. The labyrinth is a symbol of our inner path, so twisted and complex. The minotaur is a metaphor of our fear, the beast we have in the core of ourselves, that we have to face and fight, to be able to reach the exit as winners and conquer our place on this world. 

Is there any link with your recent tour with Septic Flesh?

No, our tour with them has been really inspiring for a lot of points of view and we have found in them not only an incredible band and musical inspiration (which we already knew), but also great guys and very good friends, but this has nothing to do with the album.

How was the composing process and recording process of "Labyrinth" ? Where ? Who was in charge of it ?

The writing and recording process have been both very pressuring and we have spent a lot of energies on every step of them. Francesco Paoli and Francesco Ferrini have handled the musical parts writing and once the songs were ready we started tracking every instrument. We have tracked the album between Perugia and Rome, at 16th Cellar Studio with Stefano "Saul" Morabito, the producer we have worked with on every release of the band so far. Mix and master have been handled by us and Stefano Morabito in Rome, same studio. 

A word concerning the beautiful artwork. Colin Marks realised it. What was your feelings when you first saw it ?

We had a specific idea of how we wanted the layout to look like and have tried to work it out with Colin as we knew he is perfect to represent this kind of concepts. He did a great job and once we've seen the work finished, we felt like we had what we wanted and even more. It has been really overwhelming.

In "Labyrinth", the fact is that Veronica has much more sing parts contrary to "Agony". Could we consider her as a new permanent member of Fleshgod Apocalypse ? Paolo doesn’t sing as much as on the previous album. Was it to preserve the balance between all the voices present on the new one ?

We wanted the album to have more dynamic range on a musical point of view. Also the concept needed the characters to interact more than in the past. Veronica does a great job on the tracks and it couldn't turn out more right on how we imagined it. She is not a permanent member of the band, but we started taking her on tour with us, so we can add to the show what the songs need to be performed in a proper way.

Fleshgod Apocalypse - Labyrinth

We wanted to build up a metaphor of the human condition and existence - Cristiano Trionfera

Concerning the music, how did you work on it to lead "Labyrinth" in this higher level of symphony ? Francesco told me that there were some guests so could you introduce them ?

We used Veronica a lot, as already said. Then we have used some more guests to make the album sound more deep and complete: Marco Sensi recorded "Prologue", a classic guitar piece; Riccardo Perugini recorded some orchestral snares and Luca Moretti performed a cello solo on "Epilogue". All great musicians and instrumentists.

On the track "Minotaur – The Wrath Of Poseidon", I felt like you used "Requiem – Lacrimosa" of W.A.Mozart on the chorus… Am I right ? Are there other extracts from classical music hidden in the album or are the classical parts all composed by Francesco ?

Actually all the parts are composed by the two Francesco. If you can hear things like that in the songs that's probably because our influences are all around, but we never use parts of someone else.

In this new album, it appears that the songs are more complex than on "Agony". Do you agree with that ? Was it a special desire from you to act this way ?

I do agree with that, but at the same time on "Labyrinth" you get easier melodies and the whole ensemble is more vivid in my opinion. The complexity comes from the harmonies used this time and the concept itself, more developed and deeper for sure.

Concerning lyrics and singer’s parts, I felt like it was like a drama with few characters, tirades and a kind of path to make "Labyrinth" a kind of scenario. Are you ogling to progressive metal – mixed with death and symphony - ?

I wouldn't say we're going on progressive music. Actually the way we think our stuff is pretty far from the progressive way of writing, but for sure the description of the whole scenario is something we have researched and have taken care of a lot.

You’re on tour in North America. How was it ? Is there any date that was greater than the other ones ? Any disappointment ?

It's going great! The package we're touring with is ridiculously good and we get along with everybody in a great way. New York City has been great, Chicago stunning...actually the biggest part of the tour has been really good and no disappointments so far, so I guess this is a lucky tour hehe.

After this tour, what’s the plan til the end of this year ?

We are going to focus on new things. We're working on several things at the moment and will be pointing on them soon. Meanwhile we'll play some festivals and maybe some dates in Europe. 

Fleshgod Apocalypse

on "Labyrinth" you get easier melodies - Cristiano Trionfera

You’ll be on tour with Kataklysm and Krisiun in January. Could we expect that Veronica will be on stage again ?

We're doing everything that can be done to have her. Sometimes it is not easy to bring such a big number of people on tour, but we will make it happen if all goes well.

BTW, how was the audience’s reception globally in North America concerning the new tracks and her presence ?

Great! We get people singing the new songs already and moshing like crazy on them. Can't ask any better.

Three albums and F.A. is considered as a reference on death metal. Regarding the beginnings of the band, what do you feel about that ? Did you expect that ?

Not really, I can't say I expected that, but this is what we've been working for on the last 5 years and hearing it makes me feel happy and proud.

An italian death metal bands tour could be possible (with some bands like Natron, Fomento or Hour Of Penance) ? Death metal is rising in your country, do you have any idea to explain this ?

We would love to tour with those bands, and other great ones as well, such as Eyeconoclast for example. Well we can see how Death Metal is taking a very well done form and shape in Italy and hope to see always more good bands going on stage all-over the world, taking around our country's talents.

This is the part where you can write anything you want. Be my guest and tell us everything that you want ! (especially if I’ve forgotten to ask you something you expected to answer)

I'm on the last days of a US tour man, so everything I want to say is: I need Italian food and my bed!!! Hahah!

Do you have any message to Metal Sickness readers ?

You guys keep on rocking, support the good music and have fun at the shows ! We'll meet you all again soon.

Revenir

Veuillez additionner 6 et 7.