Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Groupe
Visuel/Illustration
Sepultura interview
Groupe
Visuel/Illustration
Psykup ju milka 2 2
Groupe
Visuel/Illustration
Weeks jeremy cantin gaucher
Groupe
Visuel/Illustration
Channel zero
Groupe
Visuel/Illustration
Dagoba
Groupe
Visuel/Illustration
Deviant
Metal Sickness > Interviews > Interview de Erik Bickerstaffe de Loathe le 19/03/2017
Loathe
Loathe
Propos tenus par Erik Bickerstaffe (guitare, chant)
Interview réalisée par mail
Date : 19/03/2017
Chroniqueur : Pierre

Voir la fiche du groupe Loathe

Introduction

En attendant, la sortie du tout premier album des Britanniques de Loathe, "The Cold Sun" chez Sharptone Records, on a posé des petites questions au gratteux Erik Bickerstaffe...

Texte

Salut Erik ! Votre premier album, "The Cold Sun" va sortir dans quelques semaines… comment se passe l’attente au sein du groupe ?

C’est vraiment un sentiment bizarre de savoir que tous nos efforts vont enfin payer à la sortie de ce disque. Au regarde de tout ce que l’on a fait depuis le tout début de la gestation de cet album, je dois t’avouer que nous sommes plutôt confiants.
Il ne nous reste plus qu’à attendre impatiemment que toutes ces longues semaines se passent... mais on est content de voir qu’on se rapproche de cette date tant attendue !

Il n’est pas facile de définir avec précisions votre son, tant les univers musicaux de "The Cold Sun" s’entrechoquent...

Oui, nous nous inspirons de tous les styles de musique qui attirent ou qui ont attiré notre attention. Ce n’est pas facile de définir notre son, car souvent un titre peut changer de forme au fil de son écriture...
On a déjà essayé d’étiqueter nous-mêmes notre propre musique, mais nous n’y sommes jamais parvenus, car nous sommes constamment en recherche d’évolution musicale ! C’est pourquoi nous utilisons souvent le mot "conceptuel" pour définir ce que nous faisons... C’est assez passe-partout mais ça définit bien notre approche, au final.
Cet album contient plein de choses qui vont du heavy à l’électro, tout en passant par des plans ambiancés. Nous nous sommes beaucoup attachés sur ces trois éléments-là...

Comment s’est passé le travail de composition pour cet album ?

Quand nous sommes entrés en studio, nous avions pas mal de compositions. Mais une fois l’enregistrement commencé, nous avons pris du recul et tout analyser afin de pouvoir ajuster certaines choses et travailler sur des arrangements différents de ce qu’on avait en tête.
Du coup, il nous est arrivé de terminer d’écrire des morceaux directement en studio avec notre producteur, Matt McClellan .

Et pourquoi avez-vous choisi Matt McClellan (Underoath, The Devil Wears Prada...) en tant que producteur ?

Quand on a cherché un producteur, on était dès le début tous d’accord sur le fait qu’on voulait travailler avec Matt. On a pensé qu’il était le mieux placé pour comprendre notre musique et après l’avoir rencontré plusieurs fois pour lui parler de l’album, je peux te dire que sa vision des choses collait parfaitement à ce qu’on voulait dans le processus créatif de "The Cold Sun"...

Récemment, vous avez dévoilé le titre "Dance on My Skin", quel a été l’accueil des auditeurs ?

On a été heureux de voir que le morceau "Dance on My Skin" a été super bien accueilli.
Maintenant, il nous tarde de pouvoir sortir d’autres morceaux ! C’est vraiment génial de voir que ce qu’on a créé est apprécié par d’autres personnes…

Est-ce que des dates sont prévues pour promouvoir cet album ?

Oui, absolument ! On espère faire le plus de dates possibles afin de faire connaître notre musique dans le monde entier. On va essayer de tourner le plus possible…

Un concert de Loathe, c’est comment ?

On fait en sorte d’apporter notre personnalité dans chaque date, quelle qu’elle soit tout en délivrant le plus d’énergie possible. On fait toujours en sorte de se donner à fond pendant une heure et demi...
Venez à un de nos concerts, vous verrez !

Un message pour les lecteurs de Metal Sickness ?

N’oubliez pas que notre premier album, "The Cold Sun" sera disponible via Sharptone Records dès le 14 avril 2017.
Merci d’avoir pris le temps de lire cette interview et à très bientôt !

Revenir

Veuillez additionner 9 et 9.