Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Groupe
Album
Faith
Pochette
Rise and fall faith
Groupe
Album
Wall Street
Pochette
Wig wam wall street
Groupe
Album
Dirge
Pochette
Wormrot dirge
Metal Sickness > Chroniques > Red Mourning - Pregnant With Promise (Bad Reputation - 2011)
Red Mourning
Pregnant With Promise
Type de CD : Album
Date de sortie : 10/01/2011
Chroniqueur : Denver
Date de la chronique : 08/03/2011
Red mourning pregnant with promise
17/20

Voir la fiche du groupe Red Mourning

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte
Red Mourning est un groupe de Metalcore teinté de Blues originaire de Paris, dont vous avez sans doute entendu parler chez nous à MS.

Si ce n’est pas le cas on en remet une couche. Le quatuor c’est formé en 2003 à Paris et joue du métal qui tabasse ! Dès l’intro le ton est donné le combo nous emmène loin au sud, sur la terre des esclaves. Sa musique sent la sueur, la testostérone et la bière tiède le tout sous un soleil de plomb avec des riffs en acier détrempés qui vous coulent dans les oreilles avec un plaisir non dissimulé.
Si qui aime bien châtie bien, alors Red Mourning nous aime beaucoup tant il nous offre une correction sonore à faire pâlir n’importe quelle maitresse SM. Bande de petites paires d’oreilles dociles que vous êtes ! Les influences du groupe s’entendent dès les premières notes du premier morceau : Pantera, Down et Crowbar sont invités à la fête. Le parallèle avec les groupes du sieur Anselmo est évident et justifié tant la voix de Hoog colle à celle du grand Phil, à la limite du clonage. Mais le combo parisien a bien digéré ses références et apporte une touche de plus, notamment avec une bonne grosse dose de chant clair mais aussi et surtout un instrument inhabituel pour le milieu métal qu'est l’harmonica. Ce dernier ne vient pas surligner les morceaux de façon sporadique mais fait partie à part entière de chaque morceau, ce qui rajoute un côté Southern rock encore plus prononcé.
Les compos du groupe parisien s’enchainent sans temps mort et avec délectation. Un pur moment de plaisir musical qui procure l’envie soudaine de crier encore plus fort ! Ou pour les plus sages d'entre vous (bande de pucelles) de rouler toutes fenêtres ouvertes sur une route déserte et ensoleillée.
Les structures de morceaux sont subtilement équilibrées et balancent entre pure tuerie à la Kruger et parties plus mélodiques et tenues. Les bougres ont bossé encore et encore et ce qui n’était au départ que quatre fortes individualités se muent en machine de guerre bien huilée. Chacun y apporte son lot d’influences personnelles : punk-hardcore pour les riffs de guitares, Chicago-blues pour l’harmonica, grunge, death-metal old- et new-school pour les parties batteries… Toutes y sont bien ressenties.
Le groupe a fait évolué son travail d’écriture par rapport à "Time To Go" et revient avec sa propre identité forte et identifiable facilement grâce encore une fois à l’harmonica qui donne un côté organique et quasi-charnel à l’ensemble. D’ailleurs côté boulot le combo n’a pas lésiné sur l’artwork, et sort une pochette aussi raffinée qu’originale. Décidément ces drôles ne font rien comme les autres et ce n’est pas pour nous déplaire !

Un excellent disque dont la production a été confié à Francis Caste bien connu pour son travail avec Zuul FX et The Arrs. Ce "Pregnant With Promises" confirme donc tout le bien qu’on pensait de Red Mourning !

Revenir

Veuillez calculer 1 plus 8.
Line-up
  • Hoog (Chant)
  • Romaric (Guitare)
  • Sébastien (Basse)
  • Aurélien (Batterie)

Revenir

Track list
  1. Land Of No Light
  2. Splintered Bone
  3. The Ever-rising Sun
  4. Twenty Pages
  5. One Step Away
  6. Pregnant With Promise
  7. On This Earth
  8. Looking For The President
  9. Make It To The Surface
  10. The Only Way Is Back
  11. Faulkner's Past

Revenir