Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Groupe
Album
Fame-Us
Pochette
Fame us
Album
Smile Has The Death
Pochette
Cyril lepizzera group arianrod smile
Groupe
Album
House Of Gold And Bones - Part 2
Pochette
Stone sour house of gold and bones part2
Metal Sickness > Chroniques > Hateful Monday - Lions And Jackals (Bad Mood Records - 2010)
Hateful Monday
Lions And Jackals
Type de CD : EP
Date de sortie : 01/04/2010
Chroniqueur : Mr Zède
Date de la chronique : 10/09/2010
Hateful monday lions and jackals
17/20

Voir la fiche du groupe Hateful Monday

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte
On n'avait plus trop de nouvelles de la part des suisses d'Hateful Monday depuis la sortie de "Half A World Away" chez Kicking Records en 2008, mis à part quelques petits concerts acoustiques par-ci par-là (notamment à Toulouse l'année dernière) et les side projects folk punk du gratteux Greg Laraigne ("Let The Lucky Guys Play" chez Road Sweet Road) et du gratteux Matt.
Or, avec l'annonce d'un éventuelle tournée au Japon et la mise en ligne du titre "Support UNPO Members" en début d'année, les choses ont commencé à bouger chez nos amis suisses, si bien que le groupe vient de sortir un p'tit maxi bien sympatoche : "Lions And Jackals" sur Bad Mood Records, Kicking Records et GPS Prod. Et comme Hateful Monday aime faire les choses bien, ce maxi est en version vinyle accompagné du CD. On ne peut pas dire qu'ils se sont foutus de notre gueule pour le coup…

Hardcore fever !
C'est "Support UNPO Members" qui se charge d'ouvrir les hostilités. Déjà mise en ligne sur MySpace depuis le début de l'année, le titre reste toujours dans la veine punk mélodique brut de décoffrage façon No Fun At All, mais force est de constater que la musique s'est quand même durcie avec une exécution plus "sauvage" (groooOOOAaaar) qu'à l'accoutumée, notamment dans le chant beaucoup plus incisif. On se dit qu'Hateful Monday ne s'est pas assagi avec l'âge et ça c'est plutôt bien…!
Qui plus est, la suite de "Lions & Jackals" va vite nous foutre une sacrée trempe avec des morceaux typés hardcore d'une redoutable efficacité comme "We're Not Annoyed, We're Furious" ou le nerveux "Seeds Of Self-Destruction". On reste bien sûr dans une veine très mélodique avec la "patte" des suisses, mais cette inclinaison du côté obscur de la force (le HxC mélo, quoi) s'avère très convaincante et particulièrement efficace.
Il faut dire aussi qu'Hateful Monday a eu la bonne idée de ne pas prendre un virage artistique à 180° et de toujours garder sa toile de fond ouvertement punk rock ("Puer Aeternus Heart Sink", "This Is North, Goddammit !").
Une manière de ratisser large et de toujours garder sa fan base ?

Punk un jour…
Quoiqu'il en soit, "Lions & Jackals" rajoute une pierre de plus au solide édifice d'Hateful Monday qui reste encore d'une impressionnante vélocité malgré toutes ces années passées dans le punk rock. Mieux encore : le groupe a su garder cette petite étincelle, cette urgence dans ses compositions de façon à toujours habiller ses brûlots d'une véritable spontanéité non feinte. Il faut dire aussi que la production de Matt au Rec Studio y est pour quelque chose dans la mesure où il a su parfaitement retranscrire le côté live de la musique d'Hateful Monday dans cet EP en laissant la part belle aux grattes ("Puer Aeternus Heart Sink", "Seeds Of Self-Destruction").
Mis à part le fait que ce soit beaucoup trop court, "Lions & Jackals" ne souffre d'aucun défaut et s'inscrit parfaitement dans la lente mais sûre montée en puissance du groupe en Europe.
On sent qu'Hateful Monday a encore des choses à dire et que le meilleur reste à venir…

En fin de compte, les p'tits suisses (il fallait bien que je la place, celle-là…) nous ont gratifié là d'un "Lions & Jackals" rondement mené et cette inclinaison hardcore dans les mélodies est ma foi, bienvenue.
Mine de rien, la musique du quartet a remarquablement bien évoluée depuis le premier album "Take A Breath" en 2004, et le moins que l'on puisse dire c'est que tout comme le bon vin, Hateful Monday s'affine et devient plus rugueux avec le temps. Mmmmmh !
Normalement, une grosse tournée française est prévue pour cette année. Metal Sickness sera bien entendu aux avant-postes !

Revenir

Veuillez calculer 3 plus 5.
Line-up
  • Reverend Seb (Chant, Basse)
  • Gr3g Laraigne (Guitare, Chant)
  • Matt Bucket (Guitare, Chant)
  • Igor Gonzola (Batterie)

Revenir

Track list
  1. Support UNPO Members
  2. We're Not Annoyed, We're Furious
  3. Puer Aeternus Heart Sink
  4. Seeds Of Self-Destruction
  5. This Is North, Goddammit !

Revenir