Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
The Thirteenth Hour
Black knives the thirteenth hour
15.5/20
Groupe
Album
Redeemer Of Souls
Note
12
Pochette
Judas priest redeemer of souls
Groupe
Album
The Thirteenth Hour
Note
15.5
Pochette
Black knives the thirteenth hour
Groupe
Album
Tearing Down The Walls
Note
16
Pochette
Heat tearing down the walls
Album
We Are Legion
Note
14
Pochette
Oxley s midnight runners we are legion
Groupe
Album
Furiosity
Note
15
Pochette
Monster truck furiosity
Metal Sickness > Chroniques > Chronique : Corkage - The Sequel (Autoproduction - 2011)
Corkage
The Sequel
Type de CD : EP
Date de sortie : 01/08/2011
Chroniqueur : Arsène Hic
Date de la chronique : 03/10/2011
Corkage the sequel
14/20

Voir la fiche du groupe Corkage

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte

Les Lyonnais de Corkage ont sorti en 2011 leur troisième autoproduction, ''The Sequel''. Et cet EP de 5 titres pour 30 minutes n'est, de mon point de vue, pas un simple EP. En effet, ils ont fait le pari de le construire autour d'un fil conducteur qu'ils développent sans interruption. L'histoire commence par la question de l'aliénation, avant de se poursuivre sur les thèmes de l'endoctrinement, de la désillusion, de la rationalisation et enfin de la vanité.

On débute donc avec ''Phineas", unique titre chanté dans la langue de Molière (acte que je salue au passage, tant cela a tendance à se raréfier), les autres étant uniquement en anglais. Mais c'est peut être le titre le moins séduisant en ce qui me concerne. J'accroche (ici) moyennement à la voix d'Amine. Le frontman possède une palette vocale assez vaste et par conséquent très intéressante à découvrir, mais là, les parties du morceau où il emploie sa voix rauque et lente n'est pas en accord avec le fond musical. Cela procure une sensation de décalage avec le reste, et paradoxalement ce n'est que sur ce titre que cette critique peut être faite, car pour le reste ça passe comme une lettre à la poste.

Pour aller plus avant sur la découverte de ''The Sequel", et en ce qui concerne l'accompagnent instrumental, je suis plutôt séduit par les compositions que propose Corkage. Avec une base métal solide, ajoutant ici et là quelques inspirations death mais aussi très mélodiques, la multiplication de tempi variés devrait en séduire plus d'un.

C'est somme toute très propre à l'écoute, ''Mope" et "Solid Rain" étant les deux titres les mieux foutus de cet EP. Je vous invite d'ailleurs à les écouter en priorité. Le premier sonne très rock et intègre un assez bon solo (bien que trop court à mon goût), et le second est assez proche d'une ballade qui monte en puissance au fur et à mesure qu'il se déploie. A l'instar du fil rouge développé sur cet EP, ils prennent le temps de faire vivre ce ''Solid Rain", en partant d'une douceur envahissante jusqu'à une claque dans la face empruntant des rafales à la limite du post hardcore et du death.

En définitive, Corkage offre un EP très homogène et attrayant, bien que l'on sente que le manque de moyens desserve de temps à autres ce ''The Sequel". Néanmoins, le tour de force de Corkage est d'avoir réussi à construire une histoire logique qui se traduit admirablement au niveau de l'écoute, car à aucun moment l'envie de zapper ou d'avancer ne vous prendra réellement.

Revenir

Quelle est la somme de 8 et 9?
Line-up
  • Amine (Chant)
  • Fabien (Guitare)
  • Olivier (Guitare)
  • Ben (Basse)
  • Laurent (Batterie)

Revenir

Track list
  1. Phineas
  2. Sado-Maso Diplomat
  3. Mope
  4. Solid Rain
  5. Sequelae

Revenir