Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Groupe
Album
Satyricon
Pochette
Satyricon satyricon
Groupe
Album
Sweet Lies
Pochette
Charge sweet lies
Groupe
Album
Gaia
Pochette
Wahead gaia
Metal Sickness > Chroniques > Cinderella - Live At The Mohegan Sun (Frontiers Records - 2009)
Cinderella
Live At The Mohegan Sun
Type de CD : Live
Date de sortie : 06/11/2009
Chroniqueur : Mr Zède
Date de la chronique : 30/10/2009
Cinderella live
14/20

Voir la fiche du groupe Cinderella

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte
Ce n'est un secret pour personne : depuis quelques temps déjà le revival glam est à la mode dans le métal et plus particulièrement le heavy, avec la montée en puissance de nouveaux groupes comme Black Rain en France. Ayant senti le filon, l'ancienne garde et les dinosaures repointent le bout de leurs nez à grands coups de reformations tapageuses (Twisted Sister et compagnie…) et de sorties de disques improbables (Twisted Sister et ses chants de noël…).
Cependant, il arrive que certains groupes mis en hibernation depuis belle lurette reviennent sur le devant de la scène aussi vite qu'ils étaient partis et ce, sans crier gare. C'est le cas des ricains de Cinderella qui viennent de sortir un live "Live At The Mohegan Sun" sur le label italien Frontiers Records afin de promouvoir peut-être une tournée européenne et tâter le terrain face à la réaction du public du vieux continent…

A l'heure où j'écris ces lignes, je suis incapable de vous dire si Cinderella s'est reformé sérieusement ou non. En effet, depuis quelques années, le groupe est à l'honneur dans de nombreux best of et de compilations diverses qui laissent entrevoir une reformation imminente. Mais rien n'est vraiment venu. Qui plus est, ce "nouveau" disque a été en fait enregistré avec le line up original en 2005 lors du Rock Never Stops Tour avec Ratt, Quiet Riot et Firehouse.
De plus, un live d'il y a 10 ans ("Live At The Key Club") était déjà sorti avec le line up d'origine mais n'avait rien apporté de plus à l'aventure Cinderella. Alors pour ce qui est de savoir si "Live At The Mohegan Sun" marque une fois pour toutes le retour des amerloques dans le circuit 15 ans après le dernier album studio "Still Climbing" et 10 ans après le dernier live officiel…et ben, j'en sais foutrement rien !
Quoiqu'il en soit, "Live At The Mohegan Sun" est bel et bien dans mes mains…et hop ! Play !

Comme on pouvait s'y attendre, Cinderella ne va pas nous gratifier de morceaux inédits (puisque 90 % figurent déjà dans le live de 1999) mais nous replonger dans nos vertes années, il y a 20 ans en arrière, là où le hard rock glam US mis en place par Mötley Crüe était roi. Ici, on ne va pas changer une équipe qui gagne : les morceaux seront joué à l'ancienne sans nouveaux arrangements ni lifting; Cinderella fait du Cinderella et il le fait bien ("Night Song, "Push Push" "Somebody Save Me"). Et à l'inverse de certains groupes (trop fatigués), on sent que ces américains là prennent leurs pieds à jouer. Il y a quelques pains, quelques petites défaillances ici et là mais le groupe se fait – et nous fait – plaisir. De plus, ces petits défauts permettent à ce "Live At The Mohegan Sun" de dégager un côté vrai et non formaté, histoire de faire la différence avec d'autres combos en mal de reconnaissance…
Pas technique pour un sou – mais pourtant très incisif – Tom Keifer va encore une fois mener le bal avec son chant façon Brian Johnson et nous faire remonter dans le temps au fil des titres comme "Fallin’ Apart At The Seams", "Shelter Me, "Gypsy Road" ou l'excellent "Night Song" qui a maintenant pas loin de 25 ans !
On se surprend à fredonner, à hocher la tête et taper du pied. Pas de doute : Cinderella a réussi son coup. On prend vraiment du bon temps et même si on sait que le groupe va nous donner ce à quoi on peut s'attendre, on est pris au jeu devant la sincérité d'un tel concert qui suinte l'énergie d'un combo de futurs cinquantenaires ! Nostalgie quand tu nous tient…

Mine de rien, Cinderella n'a sorti que 4 albums mais une bonne paire de hits. Et ces hits-là, on va y avoir droit dans ce live puisque le groupe va faire le tour des meilleurs titres de sa carrière. Ainsi, "Night Song", "Push Push", "Shake Me", "Nobody’s Fool" ou "Somebody Save Me" issu du "Night Song" de 1986 seront de la partie avec "Gypsy Road", "Coming Home", "Don't Know What You Got (Till It's Gone)" et "The Last Mile" de " Long Cold Winter" (1988)…
Même si les deux premiers album du groupe sont mis à l'honneur dans ce live au détriment de "Heartbreak Station" et de "Still Climbing", on ne va pas s'en plaindre tant Cinderella va mettre un point d'honneur à nous sortir que le meilleur.
Bien sûr, il y aura quelques petites retouches en postprod' concernant les interventions du public (un peu trop marquée comme sur la ballade "Heartbreak Station") mais au final, "Live At The Mohegan Sun" reste un disque live relativement spontané qui retranscrit à merveille l'énergie mise en place par le groupe.

En fin de compte, même si on est toujours pas avancé pour savoir si Cinderella se reforme ou non ou s'apprête à sortir un hypothétique nouvel album, il faut avouer que "Live At The Mohegan Sun" est un sacré bon live qu'on écoute avec un plaisir non dissimulé. Les américains peuvent être rassurés quant à leur future tournée européenne, la réponse du public sera plus que positive si les prestations sont à la hauteur de ce live.
C'est sûr, le die hard fan reprochera au groupe d'avoir sorti la même setlist (à deux titres près) que le "Live At The Key Club" de 1999 mais Cinderella démontre au travers de ce concert qu'il est encore un putain de bon groupe et que ce bon vieux Tom a toujours la patate.
Ça n'invente rien, ça surfe sur une gloire passée avec des morceaux ultra connus…mais qu'est ce que c'est bon !

Revenir

Veuillez additionner 8 et 7.
Line-up
  • Tom Keifer (Chant, Guitare)
  • Jeff LaBar (Guitare)
  • Eric Brittingham (Basse)
  • Fred Coury (Batterie)

Revenir

Track list
  1. Intro
  2. Night Song
  3. The Last Mile
  4. Somebody Save Me
  5. Heartbreak Station
  6. Coming Home
  7. Shelter Me
  8. Nobody’s Fool
  9. Gypsy Road
  10. Don’t Know What You Got (Till It’s Gone)
  11. Shake Me
  12. Fallin’ Apart At The Seams
  13. Push Push
  14. Still Climbing

Revenir