Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Album
Reset
Pochette
Inner reflections reset
Album
Pandemonium
Pochette
Cavalera conspiracy pandemonium
Groupe
Album
Kings & Thieves
Pochette
Geoff tate kings & thieves
Metal Sickness > Chroniques > Chronique : The Decline! - Broken Hymns For Beating Hearts (Carnage Punk Rock - 2011)
The Decline !
Broken Hymns For Beating Hearts
Type de CD : Album
Date de sortie : 21/11/2011
Chroniqueur : Arsène Hic
Date de la chronique : 02/12/2011
The decline broken hymns for beating hearts
16.5/20

Voir la fiche du groupe The Decline !

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte

Des pistolets mitrailleurs Thompson 1921, une Traction de Citroën, des bérets, des bretelles, des gilets de costumes trois-pièces, des favoris, des airs patibulaires (mais presque)… on se croirait revenus au temps de la prohibition du Chicago des années 30, telle une brise nostalgique et sanglante ressurgissant du passé entre les comparses de Al Capone et Les Incorruptibles de K. Costner et de S. Connery. Mais que cache réellement cet artwork de "Broken Hymns For Beating Hearts", premier album de rennais de The Decline! ?

Et bien la réponse est simple: une fraîcheur inattendue. Cet opus cache 13 titres moulés dans une veine punk aux saveurs rock et folk, à moins que cela soit du folk 'n rock aux touches punk… Bref, peut importe le sens de l'interprétation, une chose est sûre, c'est que ce mélange est réussi et captivant, en plus d'être peu commun. Un album, évadé des tréfonds de l'ennui et de la resucée, qui vous tiendra assurément en haleine au moins 40 minutes (si ce n'est plus).

Le sens des mélodies rock et punk semble être une de leur marque de fabrique. Le bassiste, Cedric, rend la chose très organique et chaleureuse avec ces lignes clairement mise en avant ("I'm Not Like You", "Always Run", "No Price"). David et ses fûts vous transporteront, vous séduiront, vous convaincront. Goose et Xavier, les gratteux, jongleront avec l'amplifié et l'acoustique, offrant un panel étendu de sonorités chatoyantes. Par ailleurs, ne vous attendez pas à la présence d'éructations vocales stridentes et déchirantes. Le timbre éraillé de Kevin se plaçant plutôt du côté des conteurs (ce n'est pas du Lou Reed sur du Metallica non plus, faut pas déconner), avec une prose chantée légère et enivrante. A certains égards même, le parallèle peut être fait avec certains inspirations à la Noir Désir (''One Of Them", ''Alone In My Grave").

Et bien que l'artwork réalisé par Patrice Poch symbolise une violence à l'état brut, leur son est bien loin de provoquer ecchymoses et autres points de sutures. C'est inévitablement dû à leur côté rock folk, issu notamment de ''Let's Get Drunk", ou du binôme chant / guitares acoustiques de "Alone In My Grave". Les titres ''If You Ever" et ''The City's Mine'' étant à mon sens les meilleurs compromis de chacune des caractéristiques décrites ci-dessus... "I wont come back, I wont come back to town no more" me surprends-je à fredonner.

Mais tout ce côté gentillet ne les empêche aucunement de rentrer gracieusement dans le lard avec des compositions plus punchy et très punk dans le fond de l'âme (''I'm Not Like You", "A Punch In My Head", "Concrete"). On est d'ailleurs en présence de titres rondement bien emmenés et exécutés, assaisonnés ci et là de solos qui donnent du relief (''The City's Mine''), le tout renforcé par une production de qualité (sur ce point difficile d'en attendre moins avec les progrès technologiques) et par un enchaînement parfait de leurs titres.

"Broken Hymns For Beating Hearts" de The Decline! est une vraie belle découverte, et pour un premier jet au long terme (un EP existe), on ne peut qu'être enthousiaste quant à la suite de leur aventure. La qualité intrinsèque de la production de ce quintette étonne, et cela ne serait pas volé si vous vous mettiez à entonner leurs refrains dans les rues de France et de Navarre.

Revenir

Quelle est la somme de 8 et 4?
Line-up
  • Kevin (Chant)
  • Goose (Guitare)
  • Xavier (Guitare)
  • Cedric (Basse)
  • David (Batterie)

Revenir

Track list
  1. Intro
  2. A Punch In My Head
  3. Always Run
  4. No Price
  5. Concrete
  6. Let's Get Drunk
  7. Alone In My Grave
  8. I'm Not Like You
  9. Anchored Boat
  10. If You Ever
  11. Our Dork Old Days
  12. The City's Mine
  13. One Of Them

Revenir