Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Groupe
Album
Transmigration of Consciousness
Pochette
Nomad transmigration of consciousness
Groupe
Album
Eulogies For The Fallen
Pochette
Dark covenant eulogies for the fallen
Album
Enhanced Methods Of Questioning
Pochette
Jello biafra and the guantanamo school of medecine enhanced methods of questioning
Metal Sickness > Chroniques > Chronique : Teksuo - Thrênos (Murdered Music - 2012)
Teksuo
Thrênos
Type de CD : Album
Date de sortie : 03/12/2012
Chroniqueur : Slaytanic
Date de la chronique : 04/01/2013
Teksuo threnos
5.5/20

Voir la fiche du groupe Teksuo

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte

Teksuo est un groupe espagnol qui sort ici son second album après un "Jiang Shi" passé inaperçu dans nos contrées. "Thrênos", car tel est son nom saura-t-il faire monter les Ibères vers d’autres horizons ?

Le modern metal…

En l’état actuel des choses, j’aurai simplement envie de dire non ! Car, dès le premier titre, une seule chose m’est venue en tête : « Et allez ! Un de plus ! ». Un groupe à minettes, un groupe qui n’invente rien, qui ne révolutionne rien et qui pond des compos aussi chiantes qu’elles sont bêtement pompées sur les Bring Me The Horizon, Bury Tomorrow ou autres Betraying The Martyrs. A t'en faire apprécier Make Me A Donut... nââân, faut pas exagérer tout de même ! Mais bon, pour le cas présent, on a droit à notre dose de chant clair qui tire les larmichettes des petites émos en mal de mâles tout comme on a droit à nos soli sortis des grattes d’In Flames ("Pillars Of Creation") le tout coupé par des refrains avec les growls habituels. Tout sonne comme un énorme plat préparé qu’on met au micro-onde de façon à bouffer rapidement avant de passer à autre chose. Hormis de bons plans grattes (notamment sur les soli), ce "Thrênos" ne vaut pas tripette.

La nouvelle poubelle ?

Diego maîtrise sa voix (en général – parce que sur "Redshift" et sur les refrains de "Hosting The Sadness": au secours !), je ne peux que le concéder mais bordel, n’y aurait-il pas mieux à faire de cet organe plutôt que cette mixture aussi molle qu’un chibre devant une photo coquine de Nana Mouskouri ? Et musicalement, c’est pareil, on nage en plein brouillard. Une structure similaire d’un bout à l’autre, une basse bien présente ceci dit mais franchement, hormis la mélodiquement sympathique "Magnetic Monster", je n’ai vraiment pas grand-chose à me mettre dans les oreilles, ou en tout cas, rien qui ne ressorte pas immédiatement par l’autre oreille… Certains plans sonnent comme du Killswitch Engage ("Pray For Your Remorse"), du In Flames ("Pillars Of Creation"), du Caliban ("Gerion") – évidemment en moins bon que les groupes susmentionnés - ou comme du metal à pépettes mouillées ("Hosting The Sadness" ou la minable "For You").

Pendant cinquante minutes, l’ennui domine tant ce "Thrênos" manque de chien et de hargne, l’envie d’arrêter devient insoutenable et force à appuyer violemment sur le bouton mute ou arrêt… Non, définitivement, le soi-disant modern metal n’est pas fait pour moi, en tout cas, pas tant que j’y entendrai ce genre de conneries. Comme je le disais sur la chro de The Stranded, le modern metal serait-il devenu un fourre-tout ? L’Italie comme l’Espagne est vraiment en crise, pas seulement économique mais aussi au niveau du bon goût en matière de metal… A oublier rapidement !

Revenir

Commentaire de Jaime le 05-01-2013

Que mala es la envidia, TEKSUO, es un grupo que en su estilo son COJONUDOS. Lo que pasa que no tenéis ni idea de música, hay que saber criticar la música, y saber diferenciar estilos, claro que no hacen lo mismo que iron maiden, lo mismo que In Flames, etc etc ....ustedes no tienen ni idea.

Commentaire de Slaytanic le 07-01-2013

You're right Jaime,
I've no idea, but no idea of the useful of these kinds of release ! It doesn't matter from where they are, all the bands that wanted to do some business have to do some "modern metal" that it is not by the way ! Here, as I was saying, it's the same as an Italian band called The Stranded. The difference (concerning the grade) is just due to the quality of the artwork.
I'm glad to know that you like it but for my part, I'm sorry, but there's nothing in this "music" - and especially in this release. It's always the same, nothing new, and always worse band after band after band...

Slaytanic

Veuillez calculer 1 plus 9.
Line-up
  • Diego (Chant)
  • Rafa (Guitare)
  • Samuel (Guitare)
  • Yorch (Basse)
  • Constan (Claviers, Batterie)

Revenir

Track list
  1. Pillars Of Creation
  2. Toxic Legacy
  3. Redshift
  4. Magnetic Monster
  5. Pray For Your Remorse
  6. Hosting The Sadness
  7. For You
  8. Gerion
  9. Symmetry Of Chaos
  10. Rising Tide
  11. Alien Syndrome
  12. The Black Door

Revenir