Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Groupe
Album
N.O.A.H.
Pochette
Kadavrik noah
Album
The Sick, Dumb & Happy
Pochette
The charm the fury the sick dumb and happy
Album
The Great Escape
Pochette
An ocean of void the great escape
Metal Sickness > Chroniques > Chronique : Sick Of It All - Nonstop (Century Media - 2011)
Sick Of It All
Nonstop
Type de CD : Best Of
Date de sortie : 31/10/2011
Chroniqueur : Arsène Hic
Date de la chronique : 09/10/2011
Sick of it all nonstop
19/20

Voir la fiche du groupe Sick Of It All

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte

Voilà une chose qui devait arriver… enfin ? Il y a bientôt 25 ans de ça, Sick Of It All sortait un EP 7" éponyme (1987), premier enregistrement d'une longue carrière bien remplie. A l'orée de 2012, pour fêter cette longévité exceptionnelle, le renommé et reconnu quatuor du Queens (NY) sort une sorte de "best-of 1987-1997''. Et le nom donné à cet opus, dans la pure veine du NYHC old-school, est à l'image de l'implication du combo dans sa carrière, c'est-à-dire ''Nonstop''.

Arborant un artwork en clin d'œil explicite à leur 1er EP (cf. montage ci-dessous), Sick Of It All balaye en 20 titres ce qui a construit sa réputation dans le petit monde du hardcore. Les aficionados remarqueront toutefois qu'un titre fait exception à cette période. Il s'agit de ''Relentless" paru en 2003 sur "Life On The Ropes'', unique représentant de la période post 1997. Pour le reste, ce ne sont pas moins de 5 albums qui sont représentés, dont les mythiques ''Just Look Around'' (1992) et "Scratch The Surface'' (1994).

Sick Of It All (1987)                  Nonstop (2011)

Pour rentrer de plain-pied dans ce "Nonstop", le premier fait marquant à l'écoute de la galette est le son. Alors que leurs premiers albums possèdent un mastering qui a quelque peu vieilli, ils ont choisi une ligne de conduite peu commune dans ce genre d'exercice. Ils ont tout bonnement décidé de rentrer en studio pour réenregistrer les titres sélectionnés, ce qui leur donne au passage une seconde jeunesse. On retrouve, entre autres, des ''Injustice System!", "Locomotive", "Friends Like You" ou encore "World Full Of Hate" qui font peau neuve, au son beaucoup plus nerveux et rapide, en partie grâce à la touche de Tue Madsen déjà aux manettes sur "Death To Tyrants" (2006) et "Based On A True Story" (2010). Et… ça claque sévère !

Toutefois, j'émets une toute petite réserve sur le titre ''Us Vs. Them", notamment à cause d'une introduction pour le moins bizarre avec des handclaps typés boite à rythmes, et une grosse caisse un brin étouffée. Mais pas de quoi fouetter un chat. Sinon, c'est du grand SOIA, du très grand même. Les quadragénaires se la donnent comme s'ils avaient encore leurs 25 ans. C'est aussi une marque de fabrique des new-yorkais, jamais dans la demie mesure, autant en studio qu'en live, toujours prêts à honorer fièrement leur galons de fers de lance de la scène hardcore.

Le deuxième fait marquant est l'absence d'autres légendaires ogives sonores. Il manque à l'appel des titres comme ''Good Lookin Out", ''Step Down" ou bien "Cease Fire". Et la liste ne s'arrête pas là. Alors qu'en 2007 l'excellent tribute en l'honneur des 20 ans du groupe (''Our Impact Will Be Felt'') comprenait 20 titres, avec les covers mémorables de Sepultura, Hatebreed, Comeback Kid, ou encore Napalm Death (pour ne citer qu'eux, ndlr), on aurait pu s'attendre logiquement à avoir 25 titres pour ce quart de siècle. D'autant plus qu'il y avait largement moyen d'en sortir d'autres des tuyaux… mais bon, je ne vais pas bouder mon plaisir car je parcours en long, en large et en travers ce ''Nonstop". Ses 35 minutes sonnent comme une cure de jouvence exceptionnelle.

Enfin, le troisième fait marquant, qui prend en fait la tournure d'une interrogation, est le nom même de ce best-of. On comprend aisément, au regard du curriculum vitae de SOIA, que "Nonstop" symbolise l'activité permanente de la bande aux frères Koller depuis leurs débuts. Hormis cet album, ce n'est pas moins de 10 albums studios, enrichis notamment de deux lives et d'un album de b-sides, qui composent la discographie des vétérans du hardcore old-school, et ce sans parler des innombrables tournées. Et le fait de rendre hommage à leur passé de la sorte (dixit l'artwork), me laisse un brin perplexe. Est-ce une manière de boucler la boule en laissant un héritage de qualité à la jeune génération ? L'heure d'une retraite méritée ? Qui vivra verra… mais j'aime à croire que cet acte ne sonnera pas le glas du combo, d'autant plus qu'ils le clôturent par ''Built To Last", qui signifie littéralement ''Construit pour durer".

En tout cas, une chose est indéniable. En 25 ans Sick Of It All a marqué de son empreinte la scène HxC mondiale… Spread the hardcore reality se plaisent-ils à répéter à qui veut bien l'entendre. Alors que tu sois un fan de longue date, ou bien que tu les découvres en ce jour, "Nonstop" mérite pleinement de faire partie de ta CD-thèque. Et pour paraphraser le titre d'un morceau de Madball (autre très grande référence du hardcore new-yorkais) : Can't stop, won't stop!

NYHC.

Revenir

Veuillez additionner 6 et 2.
Line-up
  • Lou Koller (Chant)
  • Pete Koller (Guitare, Chant)
  • Craig ''Ahead'' Setari (Basse, Chant)
  • Armand Majidi (Batterie, Chant)

Revenir

Track list
  1. Clobberin’ Time
  2. Injustice System!
  3. Sanctuary
  4. Scratch The Surface
  5. Us Vs. Them
  6. The Deal
  7. Just Look Around
  8. Ratpack
  9. World Full Of Hate
  10. Pushed Too Far
  11. GI Joe Headstomp
  12. Never Measure Up
  13. Chip Away
  14. Busted
  15. Locomotive
  16. My Life
  17. Friends Like You
  18. Relentless
  19. No Labels
  20. Built To Last

Revenir