Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Album
One Simple Solution
Pochette
Pacifism kills one simple solution
Groupe
Album
Serenade
Pochette
White widdow serenade
Groupe
Album
The Gearwheels of Time
Pochette
Primal age the gearwheels of time
Metal Sickness > Chroniques > Chronique : Sanctuary - Inception (Century Media - 2017)
Sanctuary
Inception
Type de CD : Album
Date de sortie : 24/02/2017
Chroniqueur : Pierre
Date de la chronique : 07/03/2017
Sanctuary inception
14/20

Voir la fiche du groupe Sanctuary

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte

Des fois ça a du bon de ranger son grenier. Prenez l'exemple de Lenny Rutledge. Le mec il a voulu passer un coup d'aspi dans ses combres et bim ! Voilà qu'il tombe sur un carton rempli de vieux enregistrements de Sanctuary en 1986 avant que le groupe n'enregistre son "Refuge Denied" en 1988 avec Dave Mustaine comme producteur. Et au lieu d'appeler M6 pour participer à "Un Trésor Dans Votre Maison", Lenny a fait appel au producteur Chris "Zeuss" Harris pour relifter le son de ces enregistrements afin d'en faire un album, "Inception" qui vient de sortir chez Century Media. Pas con !

Et pour faire le lien parfait avec ce disque de 2017 qui se veut comme une préquelle de son premier effort de 1988 (oui on est dans le futur !), Lenny Rutledge a décidé de (re)faire appel à l'illustrateur de "Refuge Denied", Ed Repka pour se charger de l'artwork d'"Inception", histoire de boucler la boucle…

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Sanctuary et les plus jeunes, "Inception" risque d'être déstabilisant car on retrouve ici au cœur des 80's et le chant de Warrel Dane est très aigu, à la croisée des vocalises haut perchées dans le style de Judas Priest ou de King Diamond. Autant dire que la vaisselle en cristal n'y résistera pas !
Pourtant, il faut bien avouer que l'ensemble est plutôt bien agencé et "moderne" pour du heavy metal à l'ancienne qui a presque trente ans d'âge à l'image de "Die For My Sins", "Soldiers Of Steel", "Death Rider / Third War" ou de "Battle Angels".
Il est d'ailleurs intéressant de noter ces morceaux se placent bien au-dessus de la mêlée du genre quand on se replace dans le contexte du metal de la fin des 80's. Delà à se dire que Sanctuary aurait pu devenir un fer de lance du metal ricain, il n'y a qu'un pas…

Même si la plupart des titres de "Inception" se retrouvent dans le premier album de 1988, on peut noter que les démos de ces morceaux varient parfois un peu du produit final de "Refuge Denied" avec tempo plus lents, des plans un peu raccourcis, des lignes de chants retravaillées etc. Ce n'est pas toujours très ostentatoire mais ça a le mérite de laisser penser que ce bon vieux Dave Mustaine a du y mettre son grain de sel entre deux albums de Megadeth
Au final, seuls deux titres seront inédits (mais connus des fans au travers de bootlegs) : "Dream Of The Incubus" et "I Am Insane". Les deux compositions sont plutôt accrocheuses et rentre dedans. Ça fait plaisir à entendre !

En définitive, même s'il est assez sympa de pouvoir écouter les démos des morceaux qui ont été mis à l'honneur sur "Refus Denied" il y a presque trente ans avec un super son, il est clair que ça ne va pas changer la face du monde…
Evidemment, on se dit que Sanctuary était un sacré bon groupe bien au-dessus du lot en 1988 et nul doute que les américains auraient pu avoir une carrière couronnée de succès s'ils n'avaient pas splitté en 1992, malgré leur retour en 2010...

Revenir

Quelle est la somme de 3 et 9?
Line-up
  • Warrel Dane (Chant)
  • Lenny Rutledge (Guitare)
  • Sean Blosl (Guitare)
  • Jim Sheppard (Basse)
  • Dave Budbill (Batterie)

Revenir

Track list
  1. Dream Of The Incubus 
  2. Die For My Sins
  3. Soldiers Of Steel
  4. Death Rider / Third War
  5. White Rabbit
  6. Ascension To Destiny
  7. Battle Angels
  8. I Am Insane
  9. Veil Of Disguise

Revenir