Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
L'Envers
Wormfood l envers
19/20
Groupe
Album
Elefteria
Pochette
Amganeshan eleftheria
Groupe
Album
Flush The Fashion
Pochette
Alice cooper flush
Groupe
Album
Swagger
Pochette
Gun swagger
Metal Sickness > Chroniques > Chronique : Havok - Conformicide (Century Media - 2017)
Havok
Conformicide
Type de CD : Album
Label : Century
Date de sortie : 10/03/2017
Chroniqueur : Guitou
Date de la chronique : 27/02/2017
Havok conformicide
17/20

Voir la fiche du groupe Havok

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte

Havok vient nous présenter un nouveau bébé via Century Media. Il aura fallu quatre ans, beaucoup de concerts et un nouveau bassiste au célèbre groupe de thrash américain pour arriver au bout de ce disque de cinquante-sept minutes et quarante-neuf secondes de pure folie. Avant de démarrer la chronique, je vous invite à lire l’interview du nouveau bassiste du groupe en cliquant ici.

Alors quand on dit thrash on pense très, trop, souvent à Metallica. Dans le fond, il n’y a pas grand-chose à voir avec la bande à Hetfield, et je n’ai pas trouvé flagrant l’appartenance à ce style avant de l’avoir sous le nez, ou plutôt sur mon écran. N’ayant que très peu écouté d’anciens titres du groupe avant d’avoir à en faire la chronique, je n’avais pas un grand recul sur la production du combo. C’est donc avec une oreille toute neuve que j’ai écouté cet opus.

Ma première impression a été de trouver que chaque membre de groupe venait d’un style musical différent et qu’ensemble ils avaient fait un travail qui n’avait aucune étiquette franche.
On tombe dès le premier titre, "FPC", sur une batterie bien foutue, en toute simplicité et pleine d’énergie comme sur du punk ou du hardcore bien énergique. Puis on découvre une technicité toute autre dès "Hang Em High" avec de la double bien rapide et des contretemps très justement placés. Idem pour les guitares, avec une intro à faire frissonner un blackeu pour enchaîner sur des lignes très punchy et finalement des soli qui copinent parfois avec le heavy. Je ne vous fais pas de dessin pour la basse et encore moins pour le chant qui est la ligne conductrice de l’album.

Avec un peu de recul, c’est en fait simplement un regroupement de musiciens vraiment balèzes dans tous les styles musicaux. La composition s’en fait bien entendu ressentir et on bascule souvent d’un style majeur à un autre dans le même titre. Il faut dire que chacun fait largement ses cinq minutes avec un champion à plus de sept minutes.
Il y a donc largement de quoi faire et Havok exploite très bien son temps de parole. Difficile donc de trouver un titre qui sort vraiment du lot avec autant de mélanges. J’ai tout de même une petite préférence pour "Dogmaniacal" avec cette batterie qui ne s’arrête jamais et ce petit riff de guitare bien énergique. Mention spéciale également pour "Circling The Drain" qui est structurellement complètement étrange. La batterie y est incroyable, et que dire de ces petits passages de basse superbement foutus ?. Un titre un peu moins attrayant ? Peut-être "Ingsoc" qui m’a paru un peu long et répétitif, mais tout de même de très bonne facture !

Bref, "Conformicide" vaut vraiment son pesant de cacahuètes et mérite amplement sa place dans votre bibliothèque, dans votre voiture, dans votre chaîne ou chez votre belle-mère pour les prochaines fêtes de Pâques.

Revenir

Quelle est la somme de 7 et 8?
Line-up
  • David Sanchez (Chant, Guitare)
  • Reece Scruggs (Chant, Guitare)
  • Nick Schendzielos (Basse)
  • Pete Webber (Batterie)

Revenir

Track list
  1. FPC
  2. Hang Em High
  3. Dogmaniacal
  4. Intention To Deceive
  5. Ingsoc
  6. Masterplan
  7. Peace Is In Pieces
  8. Claiming Certainly
  9. Wake Up
  10. Circling The Drain
  11. String Break
  12. Slaughtered

Revenir