Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Groupe
Album
Entertainment
Pochette
The outburst entertainment
Album
Terreurs Nocturnes
Pochette
Ginger brain man terreurs nocturnes
Groupe
Album
Isolate And Medicate
Pochette
Seether isolate and medicate
Metal Sickness > Chroniques > Chronique : Beyond The Black - Lost In Forever (UDR Music - 2017)
Beyond The Black
Lost In Forever
Type de CD : Album
Label : UDR Music
Date de sortie : 13/01/2017
Chroniqueur : Mlle S
Date de la chronique : 07/02/2017
Beyond the black lost in forever
15/20

Voir la fiche du groupe Beyond The Black

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte

Pour célébrer le nouveau line-up du groupe une édition spéciale de l'album est sorti le 13 janvier dernier. À l'origine sorti le 12 février 2016, cet opus a précédé la séparation du groupe allemand dont la chanteuse est la seule rescapée. Le temps de reformer une équipe et de renvoyer la machine voilà donc "Lost In Forever" nouvelle mouture avec quatre titres bonus, toujours avec Sascha Paeth aux manettes pour le son et Rick Altzi (Masterplan) en guest sur "Beautiful Lies".

L'artwork met ainsi en avant la jeune, mais non moins talentueuse, Jennifer Haben (vingt-et-un ans) qui également écrit l'ensemble des remerciements à la fin de la jaquette. À noter que les quatre nouveaux sont à la suite de ceux déjà présents sur la version de 2016.

Que dire donc au-délà du fait qu'il est certain que vous retrouverez les Allemands sur les planches des différents festivals Européens et que ce "Lost In Forever" va très bien fonctionner ?

Comme on pouvait si attendre le son est nickel, les orchestrations sont maîtrisées au même titre que les transitions, c'est fluide et très agréable dans l'ensemble. On est clairement dans une veine à la Within Temptation avec des titre à l'instar de "Stand My Ground", "The Howling" ou encore "Sinéad" et sa touche pop.

En soi rien de réellement original, mais tout est bien réalisé et efficace. Que ce soit les petites touches growls masculines, les soli bien amenés et les mélodies qui se retiennent en un clin d'œil (je me suis mise à fredonner alors que ce groupe ne porte même pas de spandex, je vais être banni du Rainbow et du Whisky a Go Go !).

La voix de Jennifer y fait beaucoup, car contrairement à l'écueil rencontré par les groupes de symphonique à tendance power menés par une chanteuse, ici la frontwoman n'en fait pas des tonnes. On ne tombe pas dans le théâtralement ridicule en termes d'interprétation, ni dans les clips d'ailleurs. Elle n'abuse pas des envolées lyriques souvent mal gérées en voulant copier les "patronnes" du genre et qui finissent par taper sur le système.
Cette "petite" (comme on dit dans le sud) a une très bonne technique vocale et un ambitus assez large qui ne se cantonne pas dans les aigues, ce qui permet de varier un peu plus les lignes mélodiques.

Si Jennifer Haben réussit à souder son line-up atour d'elle et de ce projet, il est certain que Beyond The Black est un groupe qui peut se faire une réelle place au sein de ce style qui est pourtant très saturé !

Revenir

Quelle est la somme de 3 et 5?
Line-up
  • Jennifer Haben (Chant)
  • Chris Hermsdörfer (Guitare, Chant)
  • Tobias Lodes (Guitare, Chant)
  • Stefan Herkenhoff (Basse)
  • Jonas Roßner (Claviers, Chant)
  • Kai Tschierschky (Batterie)

Revenir

Track list
  1. Lost In Forever
  2. Beautiful Lies
  3. Written In Blood
  4. Against The World 
  5. Beyond The Mirror
  6. Halo Of The Dark
  7. Dies Irae
  8. Forget My Name
  9. Burning In Flames
  10. Nevermore
  11. Shine And Shade
  12. Heaven In Hell
  13. Love's A Burden
  14. The Other Side
  15. Dim The Spotlight
  16. Our Little Time
  17. Rage Before
  18. The Storm

Revenir