Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Album
Born To Be Filed
Pochette
Gmh born to be filed
Groupe
Album
Maybe The End
Pochette
Deafening sky maybe the end
Groupe
Album
Supremacy
Pochette
The eye supremacy
Metal Sickness > Chroniques > Chronique : Bent Sea - Noistalgia
Bent Sea
Noistalgia
Type de CD : EP
Date de sortie : 01/01/2011
Chroniqueur : Arnal
Date de la chronique : 02/12/2011
Bent sea noistalgia
16/20

Voir la fiche du groupe Bent Sea

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte

Dirk, je te hais.

Je sais que tu vas lire cette chronique, alors cette fois je vais me lâcher.

Dirk, non content de prendre ton pied depuis des années à jouer avec les plus grands artistes et les groupes de métal les plus inventifs du moment, tu te permets, comme ça, d'enregistrer un EP "entres potes", avec Sven d'Aborted au chant, et Devin Townsend (où Devin, comme tu l'appelles pour crâner, pff…) à la basse, comme ça, pour rigoler. Ah oui! Tant qu'on y est, il te produit l'album, juste parce que tu le lui as demandé, non mais franchement…
Et bien tu vois Dirk, tout ce plaisir que tu prends à jouer, toute cette réussite, et bien moi ça a tendance à me foutre légèrement en rogne, moi dont la carrière musicale atteignit son point culminant en 2001 à la MJC de Charvieu-Chavagneux, où 200 personnes firent le déplacement pour nous voir jouer (c'était gratos hein...) nos compos toutes pourries d'ados attardés. Oui c'est un peu de la jalousie, je l'assume pleinement.
Bref, revenons si tu le veux bien à l'objet de cet article, à savoir cet EP que tu as nommé "Noistalgia".
Même si je te hais, je dois quand même admettre que tu as fait très fort avec cette galette. Son écoute m'a en effet rappelé pas mal de souvenirs, dont un particulièrement vivace, datant de Juillet 1996, date à laquelle mes jeunes et frêles oreilles furent littéralement violées par le terrible "Sounds Of The Animal Kingdom" des Grindeux de Brutal Truth. 22 morceaux pour 30 minutes, une déflagration sonore sans nom, ce sentiment d'urgence, le Grindcore avec un grand G quoi.

Tu nous as dit que tu avais voulu retrouver un peu de cet esprit originel avec "Noistalgia" et je dois admettre que tu as quand même sacrément bien réussi ton coup car, avec ses 11 morceaux pour 22 minutes, "Noistalgia" m'a fait l'effet d'un uppercut pris en pleine gueule, exactement comme le groupe d'excités mentionné plus haut. Il faut dire que les morceaux qui s'enchainent sans temps mort et le rythme effreiné des compos (concernant les enchaînements, on a vraiment affaire ici à du travail d'orfèvre) y font pour beaucoup, mention spéciale au morceau "Blast Beat Barrage" qui porte vraiment bien son nom! Non franchement Dirk, j'avoue que tu sembles quand même à peu près connaître ton sujet, bravo.
Ca s'entend bien au niveau de la production de l'album par exemple. C'est direct, sans fioritures et ça va à l'essentiel (Comment as-tu fait pour empêcher Devin Townsend d'en mettre de partout? Mystère!) Même ton jeu de batterie, qui d'habitude est ultra technique, très riche (notamment au niveau des cymbales) est ici réduit à son plus simple appareil. On sent bien que l'idée derrière tout ça, encore une fois, a été de privilégier l'action à la réflexion. La prestation de Sven est impeccable sur "Noistalgia", elle reste quand même relativement proche de ce qu'on lui connaît au sein d'Aborted. C'est finalement Devin Townsend qui surprend le plus…par sa discrétion! Il faut dire que la basse est peu audible sur une bonne moitié de l'album (c'est en gros de l'accompagnement de guitare basique) mais chassez le naturel et il revient au galop! En effet, Devin ne peut s'empêcher de muscler un peu plus son jeu de basse sur les derniers morceaux, un peu mois rapides et donc plus propices à quelques expérimentations.
Donc voilà mon cher Dirk. Encore une fois, je suis obligé d'admettre que tu t'es engagé dans un projet qui s'avère être une réussite.

Un peu à la manière de Greg Mackintosh avec Vallenfyre, "Noistalgia" est l'occasion de jeter un œil dans le rétro pour contempler une époque désormais révolue, mais qui devrait faire plaisir à tous les amateurs de musiques extrêmes (récentes où passées d'ailleurs). Quand on sait en plus que cet album est disponible en téléchargement pour la modique somme de 4 euros sur www.blentsea.com, on peut vraiment dire que tu fais vraiment tout pour que "Noistalgia" soit une nouvelle réussite à ajouter à la liste. Salaud va!

Revenir

Veuillez additionner 7 et 3.
Line-up
  • Dirk Verbeuren (Batterie, Guitare)
  • Sven De Caluwe (Chant)
  • Devin Townsend (Basse)

Revenir

Track list
  1. Noistalgia
  2. Digital Disaster
  3. Blast Beat Barrage
  4. A Common Affliction
  5. In One World
  6. Grind Control
  7. Tripwire Target
  8. Sustained Idiocy
  9. Dead Meat
  10. Truth Will Out
  11. Fool For Life

Revenir