Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Album
Red
Pochette
Coffin on tyres red
Groupe
Album
Ironworks
Pochette
Gog ironworks
Album
Basement Songs
Pochette
Under my blanket basement songs
Metal Sickness > Chroniques > Chronique : Backtrack Lane - Black Truth & White Lies (Autoproduction - 2012)
Backtrack Lane
Black Truth & White Lies
Type de CD : Album
Date de sortie : 27/05/2013
Chroniqueur : Guillaume
Date de la chronique : 08/05/2012
Backtrack lane black truth and white lies
16/20

Voir la fiche du groupe Backtrack Lane

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte

Enfin les amis ! Enfin ! Après avoir publié un premier EP en 2009 intitulé "It's Not Like", le premier album de Backtrack Lane arrive prochainement et l'honneur revient à Metal Sickness de l'écouter en avant-première et d'en publier la chronique. Autant vous le dire de suite, nos quatre amis parisiens n'ont pas chômés ! Avec "Black Truth & White Lies", Backtrack Lane annonce un album qui tiendra ses promesses, sincère, convainquant et prometteur.

Composé de Raphael à la basse et au chant, Adrien et Stefan aux guitares et enfin Guillaume à la batterie, le groupe entame très fort cet album avec une introduction pertinente, qui n'est pas sans rappeler le morceau "Waters Of Ain" de Watain ! Coup de coeur assuré ! Vous me direz, Backtrack Lane n'a rien à voir avec un groupe de black metal !
Absolument, toutefois, l'esprit y est ! "Black Truth & White Lies" se révèle ainsi être une belle entrée en matière !
Le groupe enchaîne avec "Burn It". Dynamique et tranchante, cette chanson annonce la tonalité générale de l'album. Dès le second morceau, nous pouvons facilement noter que les instruments gardent les mêmes sonorités, un choix plutôt judicieux étant donné qu'elles ont été soigneusement étudiées, je pense notamment à la saturation de la guitare rythmique. Raphael, à travers ce morceau, nous prouve qu'il sait chanter, c'est le moins que l'on puisse dire !
C'est avec un très bon roulement de batterie que débute le troisième titre de l'album intitulé "Untie Me Now". Les premiers phrasés vocaux font véritablement penser à la chanson "The Biggest Killer In American History" de Bad Religion ! Que de bonnes influences apparemment ! La chanson est ponctuée par des effets sonores subtils mais elle également marquée par des breaks qui apportent davantage de punch au titre. Backtrack Lane possède un style propre et authentique. Les compositions reflètent cette empreinte particulière. A se demander si Backtrack Lane est véritablement un groupe français !

Second coup de coeur avec "Ain't It Enough", titre acoustique qui ravira les mélomanes les plus romantiques d'entre nous ! Cette chanson pleine d'espoir ne peut que nous faire rêver avec sa tonalité nostalgique qui ne tombe pas dans la tristesse pure pour autant.
"Bad Stories" vient mettre un terme à nos songes et nous rappeler qu'il faut garder les pieds sur terre et savoir expier ses pêchés les plus tenaces pour mieux les affronter !
Le groupe tient la route ! Et la seconde partie de l'album se veut bien plus bruyante, avec des titres comme "Excess", "Watch Out", "Running Away", mais également "I Live Again", un featuring avec Eddy Santacreu (guitariste du groupe Koritni), qui gratifiera la chanson d'un excellent solo de guitare. Un titre aux accents funky, qui marque une différence plutôt sympathique par rapport aux autres morceaux de l'album.

Dans l'ensemble, les instruments sont très bien maitrisés. L'album, d'un point de vue général, comporte très peu de défauts. Il y a là une vraie cohésion au sein du groupe et cela se ressent. Je pense notamment à la chanson, "Some Memories Remains", qui, selon moi, reflète bien le style du groupe. A part quelques petits détails qui seraient à revoir, comme quelques fausses notes au niveau des bends dans l'introduction du dernier titre de l'album ("Hollywood Gonzo"), "Black Truth & White Lies" est un bon disque. Le groupe n'a rien à envier à ses compères anglais ou américains ! Nous pouvons être fiers de Backtrack Lane les amis !
A écouter rapidement !

Revenir

Veuillez calculer 3 plus 7.
Line-up
  • Raphael Gatti - (Chant, Basse)
  • Adrien Crestey - (Guitare)
  • Stefan Gatti - (Guitare)
  • Guillaume Crestey - (Batterie)

Revenir

Track list
  1. Black Truth & White Lies
  2. Burn It
  3. Untie Me Now
  4. Ain't It Enough
  5. Bad Stories
  6. Excess
  7. Some Memories Remain
  8. I Live Again
  9. Watch Out
  10. Running Away
  11. Hollywood Gonzo

Revenir