Logo Facebook Logo Youtube Logo Soundcloud Logo Twitter
Kiss The Freak
Gorod kiss the freak
16/20
De Mysteriis Dom Sathanas Alive
Mayhem de mysteriis dom sathanas alive
17/20
Hardwired…To Self-Destruct
Metallica hardwired to self destruct
15/20
Groupe
Album
Pillars Of Ash
Pochette
Black tusk pillars of ash
Album
Digital Veil
Pochette
The human abstract digital veil
Groupe
Album
Lost Highway
Pochette
Bon jovi lost highway
Metal Sickness > Chroniques > After The Bombs - Bloody Aftermath (Reality Records - 2007)
After The Bombs
Bloody Aftermath
Type de CD : EP
Date de sortie : 01/01/2007
Chroniqueur : Mr Zède
Date de la chronique : 28/07/2008
After the bombs bloody aftermath
14/20

Voir la fiche du groupe After The Bombs

  • Chronique
  • Line-Up
  • Track-List
Texte
On prend les mêmes et on recommence ! Après nous avoir explosé les oreilles avec un premier maxi, "Terminal Filth Stench Bastard" et un premier album "Relentless Onslaught", les canadiens reviennent en force avec leur crust mâtiné de métal dans un petit maxi deux seulement deux titres, "BloodyAftermath / Black Horse Of Famine" chez Reality Records. Comme on pouvait s'y attendre, il n'y aura ici aucun renouveau pour After The Bombs, juste le plaisir de creuser le sillon crust metal encore et encore…pour notre plus grande joie !

En effet, les canadiens sont ici pour envoyer du bois et non pour faire des ronds de jambes. La musique du groupe est d'ailleurs une véritable déclaration de guerre qui ne tolère aucune sommation préalable. Soit on adhère, soit on déteste. Ce sera encore le cas avec ce maxi de deux titres qui ne souffre d'aucun temps mort ni de baisse de régime. En quelques mots : tu vas te prendre deux bombes sonores dans ta gueule et tu retournes pleurer chez ta mère si t'es pas content !
Et encore une fois, Janick et sa bande vont s'en donner à cœur joie avec un "Bloody Aftermath" détonnant qui ne souffre d'aucun défaut majeur. Le titre reste comme à l'accoutumée dans une veine crust / thrash old school avec un soli bien crade à la clé et des rythmes acérés. La frontwoman nous éructera des lignes de chants sorties du plus profond de ses entrailles (et non pas du cul, merci…) pour nous défoncer le crâne.
Le second titre est une terrible reprise d'Onslaught, "Black Horse Of Famine" initialement tirée d'une de leur démo de 1983. Le son est brut de décoffrage (comme on pouvait s'y attendre) et les canadiens semblent parfaitement redonner une seconde vie à ce morceau passé aux oubliettes depuis longtemps.

Comme je le disais dans une précédente chronique, les productions d'After The Bombs se rapprochent du "Kill 'Em All" de Metallica et les lignes de chant écorchées et criardes de Janick rappellent celle d'un James Hetfield en 1983. Rien n'est plus vrai, ici. Qui plus est, la reprise thrashy d'Onslaught ("Black Horse Of Famine") colle bien à la production et au style de crust metal fabriqué par After The Bombs.
Quel est le but d'une telle démarche ? Pourquoi sortir simplement un deux titres alors que le groupe était entrain de préparer la même année un autre maxi, "Spoils Of War" ? Aucune. Si ce n'est l'envie de jeter au monde entier sa musique sans se soucier du marketing et du prix de vente de ce disque (dérisoire). Et rien que pour ça, After The Bombs mérite tout notre respect.

En fin de compte, After The Bombs démontre encore une fois son immense sincérité au fil de sa musique sans concession qui flirte entre différents courants bruts de décoffrage. Les canadiens ne sont pas là pour enfiler des perles, que diable !

Revenir

Quelle est la somme de 5 et 6?
Line-up
  • Janick (Chant)
  • Matt (Guitare)
  • Jason (Guitare)
  • Josh (Basse)
  • Clint (Batterie)

Revenir

Track list
  1. Aftermath
  2. Black Horse Of Famine

Revenir